EUROLEAGUE

T.J. PARKER VEUT ENCHAÎNER APRÈS L'EXPLOIT DE L'ASVEL : "IL FAUT QU'ON PASSE TOUT DE SUITE À AUTRE CHOSE"

Crédit photo : Infinity Nine Media Alexia Leduc

En battant le leader barcelonais, l'ASVEL s'est prouvée à elle même qu'elle avait les capacités de réaliser de bons résultats dans cette EuroLeague. T.J. Parker, son coach, en est conscient et veut maintenant engranger les victoires.

Après trois défaites de suite contre des équipes supposées "prenables", l'ASVEL a réussi l'exploit de battre le FC Barcelone, leader de la compétition, vendredi soir pour la 11e journée de l'EuroLeague. L'équipe de T.J. Parker a fait la course en tête pour s'imposer 80 à 60. Alors ce dernier pouvait se sentir soulager devant la presse après la rencontre.

"Je suis très heureux pour les joueurs. On s'entraîne dur tous les jours, on s'entraîne bien. Je pense que Norris (Cole, de retour à la compétition NDLR) nous a donné un coup de pouce, il nous manquait un peu. Il a marqué quelques paniers... Mais je pense que c'est un match complet, nous avons mené tout le match contre la meilleure équipe, la meilleure défense en Europe. C'est mérité pour les gars !"

Si l'ASVEL a démarré la partie avec 25 points marqués au premier quart-temps, c'est en défendant fort qu'elle a scellé sa victoire, à l'image des intérieurs Ismaël Bako, Amine Noua ou encore Guerschon Yabusele, complimentés par leur coach après le match.

"On était vraiment concentré sur notre défense et après la défense vient naturellement. Ca donne de la confiance de faire des stops après stops. Après on a bien attaqué, c'était un peu difficile de trouver Mous(tapha Fall) à l'intérieur, donc on n'a pas forcé et on a joué plus sur les pick and rolls et c'est là où on a trouvé plus de solutions."

La présence de Tony Parker forcément positive

La présence toute la semaine et encore vendredi soir de son frère, le président Tony Parker, a sans doute aidé. Surtout que celui-ci s'est entretenu avec les joueurs en début de semaine.

"Je crois que son speech a aidé, de dire les choses à certains. [...] Il a du crédit quand il parle, il connaît le basket, il regarde tous les matchs... Quand il leur parle des détails sur les matchs, ils ont compris. [...] On est une famille donc on garde ça à l'intérieur. Les joueurs ils savent où ils étaient en tort après le discours de TP. Il ne va venir toutes les semaines. C'est à moi et le staff de garder les joueurs où ils sont maintenant."

T.J. Parker ne veut toutefois pas se reposer sur ses lauriers. Conscient que l'équipe a laissé échappé des matchs à prendre jusqu'ici, il veut enchaîner.

"C'est une victoire qui nous ramène à des matchs où on aurait du gagner avant je trouve. Après il faut qu'on passe tout de suite à autre chose car on affronte le Panathinaikos mardi à la maison et on n'a pas le droit à l'erreur."

Maintenant, place à la suite. Avec la preuve que l'ASVEL peut le faire. "On peut battre n'importe qui, mais maintenant il faut qu'on en enchaîne."

28 novembre 2020 à 16:02
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching
Aucun conseil trouvé

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.