EUROLEAGUE

THÉO MALEDON, L'ACTE DE NAISSANCE EN EUROLEAGUE : "JE PENSAIS QU'IL ÉTAIT UN PEU SOFT", AVOUE ERGIN ATAMAN

Crédit photo : EuroLeague

Après deux premières performances poussives sur la grande scène européenne (2,5 points à 33% et 3 balles perdues pour -2,5 d'évaluation), le jeune meneur de l'ASVEL s'est mis au niveau de l'EuroLeague en rendant une belle copie contre l'Anadolu Efes Istanbul. Il a surpris l'entraîneur stambouliote, Ergin Ataman.

Un an après avoir vécu une saison en forme de conte de fées, surgissant de l'effectif Espoirs de l'ASVEL afin de devenir le meneur titulaire de l'équipe championne de France et un prétendant très sérieux à un ticket pour la Coupe du Monde, Théo Maledon (1,92 m, 18 ans) vit les premières difficultés de sa carrière professionnelle. La faute justement à des blessures chroniques à l'épaule, avec d'abord une première alerte en août pendant le tournoi de Lyon, l'ayant empêché de défendre pleinement ses chances jusqu'au bout avec les Bleus, puis quatre semaines d'arrêt suite à un traumatisme subi le 6 octobre contre Cholet. Alors que son retour était prévu le 8 novembre contre le CSKA Moscou, le Normand a dû renoncer en dernière minute l'armada russe après avoir reçu un coup à la mâchoire lors de l'entraînement.

De nouveau apte, l'ancien pensionnaire du Centre Fédéral a donc retrouvé les parquets la semaine dernière. Après deux sorties de rodage à Belgrade (5 points à 1/2, 4 passes décisives et 4 balles perdues en 17 minutes) puis Bourg-en-Bresse (-2 d'évaluation en 10 minutes), l'international français (5 sélections) fut l'un des meilleurs Villeurbannais contre l'Anadolu Efes Istanbul (84-90), proposant une prestation complète (10 points à 3/5, 1 rebond, 7 passes décisives, 1 interception et 4 fautes provoquées pour 13 d'évaluation en 16 minutes) face au finaliste de l'EuroLeague.

"Ce n'est pas évident pour Théo", souligne Zvezdan Mitrovic. "Il a manqué énormément d'entraînements en se blessant avant la Coupe du Monde puis au début de la saison avec nous. Il a enchaîné dimanche à Bourg et contre l'Efes presque sans avoir fait d'entraînement collectif. Ce n'est pas facile. Mais ce soir (mardi, ndlr), je pense qu'il a réalisé une belle performance. Il a encore besoin de temps mais il évolue à un bon niveau."

Si tout le basket français est au courant du potentiel inouï de Théo Maledon, de même que les scouts NBA qui le placent pour l'instant dans le Top 10 de la future draft, ses coups d'éclats comme 15 points contre Fos-Provence ou un trophée de MVP de la finale de la Coupe de France ne sont pas encore de nature à effrayer les coachs européens.

Pas adepte de la langue de bois, Ergin Ataman ne s'en est d'ailleurs pas caché. L'emblématique coach de l'Efes Istanbul avait visiblement ciblé le jeune meneur rhôdanien comme l'un des points faibles de l'ASVEL. Pas illogique au vu des premières sorties de Maledon en EuroLeague, lui qui avait tapé le mur pour sa première face à l'Olympiakos (-6 d'évaluation en 9 minutes) avant d'éprouver toutes les difficultés du monde à surnager à Belgrade.

"Théo Maledon possède un très grand potentiel. Ce n'est pas facile à son âge d'être efficace en EuroLeague. Honnêtement, en le regardant à la télévision sur ses précédents matchs, je me suis dit : « Ok, il n'a pas d'expérience, il est un peu soft, il est encore jeune. » Mais ce soir, j'ai pu voir qu'il a beaucoup de caractère et je pense qu'il représente un grand espoir pour l'avenir du basket français."

Agressif face à l'incroyable ligne arrière stambouliote (Shane Larkin - Vasilije Micic - Rodrigue Beaubois), Théo Maledon a démontré à l'Europe du basket qu'il possédait une vision du jeu au-dessus de la moyenne, faisant notamment preuve d'une maîtrise intéressante sur le pick and roll. Malgré ses trois récentes blessures à l'épaule, il n'a également pas semblé hésiter à aller au contact des grands pour finir dans la raquette. Surtout, un chiffre souligne la belle soirée vécue par le Rouennais : 0 balle perdue. Jusque-là, il avait égaré 6 ballons en 26 minutes. D'où l'emploi du terme "soft" par Ergin Ataman. Mais ce n'est pas pour rien que le vainqueur de l'EuroCup 2016 a ensuite fait amende honorable dans les coursives de l'Astroballe.

À Villeurbanne,

20 novembre 2019 à 12:01
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE LACOSTE
Shooteur d'élite à Marseille.
Alexandre Lacoste
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.