JEEP ÉLITE

ZVEZDAN MITROVIC (ASVEL) : "C'EST NOTRE CHOIX À TOUS DE JOUER L'EUROLEAGUE. IL FAUT L'ASSUMER"

Zvezdan Mitrovic ASVEL 201920 Sébastien Grasset
Crédit photo : Sébastien Grasset

L'ASVEL traverse une période très chargée.

L'ASVEL compte déjà 29 matchs officiels (14 en Jeep ELITE, 14 en EuroLeague et 1 en Coupe de France) joués cette saison, en trois mois de compétition. Un calendrier chargé pour un groupe de 14 joueurs professionnels amputés d'un élément (Adreian Payne) depuis le début de saison. Mais le club et son staff s'y attendaient et ils s'y sont préparés, à l'image de Zvezdan Mitrovic qui s'est confié sur le sujet au journal L'Equipe lors du déplacement de son équipe à Barcelone en début de semaine.

"Pour préparer spécifiquement cette saison, j'ai communiqué avec des entraîneurs très expérimentés comme Svetislav Pesic (FC Barcelone) ; Zeljko Obradovic (Fenerbahçe) et son préparateur physique; le coach du Bayern Munich, mon ami Dejan Radonjic, et d'autres... Mais transposer leurs expériences est difficile. Chacun a une approche différente en fonction de son équipe, de son pays, des règles de son Championnat national aussi. À l'ASVEL, on n'a pas la qualité de rotations des grosses équipes, on n'a pas non plus un Championnat national facile comme Kaunas qui se sert de ses matches domestiques en Lituanie pour préparer l'Euroligue. En France, la Jeep Élite est bien plus difficile, si vous n'êtes pas prêt et sérieux, vous perdez contre n'importe qui."

Pour se reposer physiquement et surtout mentalement, les joueurs de l'ASVEL ne pourront pas avoir de trêve, contrairement aux autres équipes du championnat, à l'exception de l'AS Monaco. Ils n'auront pas entraînement le 24 décembre mais auront une séance le 25. Leur seule pause aura lieu du 29 au 31 décembre (avec le All-Star Game le 29 pour plusieurs d'entre eux), avant de reprendre les entraînements et préparer la réception du Real Madrid (le vendredi 3 janvier) puis le choc de Jeep ELITE chez l'AS Monaco (le dimanche 5).

"C'est dur mentalement à cette période, mais c'est notre choix à tous de jouer l'EuroLeague. Il faut l'assumer. Si vous voulez jouer un match par semaine et avoir des vacances pour les Fêtes, libre à vous."

Avant leur "trêve", l'ASVEL joue ce vendredi contre l'ALBA Berlin à domicile, lundi au Mans (où les Rhodaniens devraient se rendre en vol charter, une première cette saison, à cause de la grève), le jeudi 26 contre le BC Khimki Region à l'Astroballe, le samedi 28 face à Gravelines-Dunkerque à domicile encore. Le coach et plusieurs joueurs (Antoine Diot, Edwin Jackson, Tonye Jekiri et Livio Jean-Charles) seront le dimanche 29 au All-Star Game. Après deux ou trois à jours de vacances, ils reprendront avec deux gros matchs en l'espace de 50 heures. Costaud !

20 décembre 2019 à 12:16
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.