FÉMININES

BOURGES DÉFAIT À LONDRES, LA ROCHE VENDÉE ET TARBES LARGEMENT BATTUS : LA SALE SOIRÉE DES CLUBS FRANÇAIS EN EUROCUP

Crédit photo : FIBA

Les six équipes françaises disputaient le match aller des 1/32e de finale d'EuroCup mercredi soir. Avec un bilan plutôt en deçà des attentes placées en elles.  

Avec six formations de LFB sur les quinze matches aller de 1/32e de finale d'EuroCup féminine programmés mercredi soir, nous pouvions placer beaucoup d'espoirs dans le basket français. Le bilan des formations tricolores sur ces matches aller est décevant : 2 victoires pour 4 défaites. 

L'ASVEL a fait le travail. Contre Hatayspor, les Lyonnaises se sont facilité la tâche (110-63). L'écart de 47 points leur permettra d'arriver sereine au match retour, la semaine prochaine. Les 20 points à 7/8 aux tirs de Marine Johannes et les 18 points à 7/10 de Julie Allemand ont aidé les Lyonnaises à l'emporter facilement chez les Turques. A Tenerife, c'est Villeneuve d'Ascq qui a assuré en finissant avec 37 points d'avance contre l'équipe locale. Face à la lanterne rouge du championnat d'Espagne, c'est le banc nordiste qui a fait la différence (47 à 9). Derrière Janelle Salaun (15 points), l'ESBVA a étouffé Tenerife 93-56, en shootant à 13/20 à 3-points. 

Mais pour le reste, les clubs français ont déçu, voire surpris. A commencer par Bourges, qui chute d'un point face au London Lions (65-64). En déplacement dans la capitale anglaise, les Tango se sont pris les pieds dans le tapis. Invaincues lors des phases de groupe (6 victoires en autant de matchs), les filles d'Olivier Lafargue n'ont pas trouvé de réponse face au cinq majeur adverse. Ce dernier a cumulé 50 des 65 inscrits par les Lions, avec 16 points, 8 rebonds et 4 passes décisives pour l'ancienne Berruyère Jo Leedham. C'est tout l'inverse du quintet Eldebrink-Hampton-Michel-Rupert-Miyem (24 points). C'est Isabelle Yacoubou (17 points) qui permet à son équipe de rester au contact des Londoniennes avant le match retour au Prado, où il faudra s'imposer de 2 points au moins.

Au rang des équipes françaises encore qualifiables, Charleville-Mézières se donne de l'espoir après sa courte défaite 75-78 contre l'Estudiantes à domicile. Il n'aura pas manqué grand-chose aux joueuses de Romuald Yernaux pour faire la différence. L'adresse extérieure des Flammes n'était pas au rendez-vous (4/22). Elles devront remonter leur déficit à l'extérieur, la semaine prochaine.

Enfin, ça sera plus compliqué pour Tarbes. Les 22 points d'Ana Tadic (à 10/15 aux tirs) n'ont pas réussi à porter Tarbes vers la victoire à Lublin, en Pologne. En face, l'incroyable match de Natasha Mack (26 points, 19 rebonds, 3 interceptions et 2 contres) aura fait du dégât dans la raquette tarbaise. L'équipe de Francisco Pinto rentre dans le Sud-Ouest avec 17 points de retard (72-55). Même refrain pour la Roche Vendée, sévèrement giflée par Syktvkar en Russie (103-74). le RVBC a perdu les trois premiers quarts-temps du match (29-16, 28-19 et 23-13) et devra accomplir un miracle pour passer au tour suivant. 

 

par @
16 décembre 2021 à 13:12
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
JULIEN HENNINOT
Julien Henninot
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.