FÉMININES

QUI SONT LES ADVERSAIRES DES BLEUES À L'EUROBASKET ?

Crédit photo : Lilian Bordron

Alors que les Bleues s'apprêtent à affronter la Croatie pour leur premier match de l'EuroBasket féminin à Strasbourg, BeBasket vous propose un rapide tour d'horizons sur les trois adversaires des tricolores, la Croatie, la Russie et la République tchèque. "La joueuse croate à surveiller sera bien entendu Ivana Dojkic", dit Josip Bilinovac. 

Présente dans le groupe D rebaptisé "groupe de la mort", l'équipe de France féminine devra se frotter à la Croatie, à la République tchèque puis à la Russie. En ouverture à Strasbourg, la Russie s'en est sortie de justesse contre la République tchèque. Impatiente d'entrer en scène mais ambitieuse, la troupe de Valérie Garnier tentera de se défaire de la Croatie ce jeudi 17 mai 2021 (20h45). En attendant présentation des forces de chaque sélection et de leurs ambitions avec Josip Bilinovac (Croatie), Artem Komarov (Russie) et Simon Tittel (République tchèque). 

Josip Bilinovac (arrière des Béliers de Quimper et international croate) :

"Jouer ce championnat d’Europe à Strasbourg est une très bonne chose pour la Croatie puisque nous n’avions joué cette compétition chez les féminines depuis 2015. Ces dernières années, elles n’ont pas eu beaucoup de chance avec les blessures. Je pense que c’est la raison principale à leur non-participation aux compétitions internationales des six dernières années mais maintenant, elles sont à la place qu’elle mérite. Je pense que l’équipe croate a eu une bonne préparation pour l’EuroBasket parce qu’elles ont gagné leurs sept matchs amicaux et c’est important d’être dans un bon rythme avant le début du tournoi.

"La meilleure arme de la Croatie est coach Bralic"

La joueuse à surveiller sera bien entendu Ivana Dojkic, elle a signé un contrat en WNBA mais il y a aussi d’autres joueuses toutes capables de scorer et de mener l'équipe vers la victoire.

Pour moi, la meilleure arme de la Croatie est le coach (Stipe) Bralic car il a une nouvelle fois montrer que c’était la meilleure option pour coacher la sélection féminine. Il veut développer un basket moderne et rapide.

Le but sur cette compétition sera de sortir de ce groupe D et d’essayer d’atteindre les phases finales de la compétition. Ce sera dur mais j’espère que la Croatie pourra finir dans les deux premières places. En tout cas, elles peuvent le faire. La France est le favori de ce groupe mais j’espère que nous pourrons surprendre quelques équipes."

Artem Komarov (ancien journaliste, travaille pour la Fédération russe) :

"La Russie a essayé de faire un mixte entre des joueuses expérimentées et des plus jeunes. Mais je suis surpris que (Zhosselina) Maiga ne fasse pas partie de l’équipe finale, même s'ils savent ce qu'ils font. Ce n’est pas une situation habituelle que de n’avoir aucune joueuse de plus de 30 ans mais c’est très (sic) intéressant.

qui-sont-les-adversaires-des-bleues-a-l-eurobasket--1623938289.jpegEn début de journée, la Russie a pris le dessus sur la République tchèque (photo : Lilian Bordron)

"Musina et Vadeeva sont les deux joueuses à surveiller"

Les deux joueuses russes à surveiller seront (Raisa) Musina et (Maria) Vadeeva mais il faudra garder un œil sur (Daria) Kurilchuk qui est une nouvelle mais déjà très prometteuse. La Russie propose un jeu rapide mais elles jouent avec assez peu d’agressivité donc il faudra aussi faire attention à leur pénétration.

Le groupe D est le plus relevé de la compétition. C’est donc très difficile de faire des prédictions. La France est certes favorite mais pas non plus à 100%. La France et la Russie devraient finir en tête alors que la République tchèque et la Croatie devraient occuper les deux dernières places. La Russie a certes gagné quatre de ses cinq matchs amicaux mais cela ne veut pas rien dire. La bonne nouvelle, c’est que la Russie a battu une fois la Serbie donc cela veut dire qu’elles peuvent l’emporter contre de forts adversaires. La mauvaise nouvelle, c’est qu’elles ont souffert contre la Biélorussie. Donc c’est vraiment très difficile de déterminer leur forme actuelle."

Simon Tittel (journaliste tchèque de IDNES.cz) :

"Concernant la République tchèque, la préparation a été assez réussite. Bien-sûr, il y a eu des hauts et des bas mais c’est plutôt positif. L’équipe prépare cette compétition depuis début mai. Elle a joué six matchs amicaux : le début de préparation a été très compliqué car elles ont perdu contre la Suède de douze points à cause d’un faible pourcentage de réussite à 3-points (seulement 8%). Mais la revanche a été complètement différente, car les Tchèques ont gagné de 18 points avec une meilleure réussite aux tirs. Lors du dernier match amical remporté de seize points, le coach Štefan Svitek disait : "on s’améliore de match en match. Notre état d’esprit est très bon."

Kateřina Elhotová (USK Prague) et Julia Reisingerová (Gérone) sont les deux MVP de la préparation. Elhotová a presque 32 ans mais elle joue encore très bien au basketball. C’est une tireuse d’élite capable de marquer de gros shoots contestés. Elle joue avec aisance, c’est une véritable leader de l’équipe.

"Kateřina Elhotová est une véritable tireuse d'élite"

Reisingerová est huit ans plus jeune mais elle joue comme une vétérane. Elle est très dominante sous les paniers. Ces deux joueuses sont vraiment le cœur de l’équipe mais des jeunes comme, Andělová, Hamzová ou Stoupalová sont aussi très intéressantes.

Je n’ai pas peur de dire qu’il faudra prendre tout ce qu’on peut. Historiquement, la République tchèque est une équipe très victorieuse. La sélection tchèque a notamment gagné la médaille d’argent lors de la Coupe du Monde 2010 ou la médaille d’or à l’EuroBasket 2005. Maintenant, c’est l’heure de faire un nouveau gros résultat. Ce sera dur car c’est le "groupe de la mort" mais rien n’est impossible.

S’agissant du groupe D, la France est l’équipe favorite. Elles jouent à domicile et elles ont probablement l’équipe la plus forte d’Europe. Toutefois, la Croatie et la Russie restent deux équipes très dangereuses. Ce sera très intéressant de regarder ce groupe D. Les Tchèques font figure d’outsiders face à de tels adversaires mais il ne faut pas non plus sousestimer la République tchèque.   

À Strasbourg,

17 juin 2021 à 17:01
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
THÉO QUINTARD
Plus qu'un simple ballon orange, le basket est inscrit dans mon ADN.
Théo Quintard
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.