FRANCE

EUROCUP : LE PL FAIT TOMBER STRASBOURG

Eurocup : Le PL fait tomber Strasbourg
Crédit photo : David Bernardeau

Au bord de la crise de nerf ces dernières semaines, le Paris-Levallois a bien relevé la tête devant son public face à Strasbourg lors de la cinquième journée de l'Eurocup.

Emmenés par un grand Mike Green, les Parisiens ont infligé à la SIG sa première défaite dans la deuxième compétition européenne cette saison (76-61).

"Après cette période assez trouble, nos buts étaient de jouer au basket et de prendre du plaisir". Le contrat est doublement rempli pour le PL de Louis Labeyrie, auteur de son meilleur match européen (9 points et 12 d'évaluation) et qui réagissait à chaud au micro de L'Equipe 21. Et même triplement puisque lui et son équipe ont ajouté la victoire à un match durant lequel ils ont "joué pour gagner" (CQFD). Une belle lapalissade de la part du jeune intérieur parisien ? Pas vraiment, tant les joueurs de Greg Beugnot ont semblé fuir le succès ces derniers temps, et ont trébuché au moment de l'acquérir - derniers exemples en date la semaine passée à Bonn et contre Chalon.

Mais ce mardi soir dans son Palais des Sports Marcel Cerdan, le Paris-Levallois de Blake Schilb (15 points) a boxé plus fort que son adversaire alsacien. Face à un leader invaincu anormalement maladroit (32% aux tirs, dont 3/18 à 3-points), le challenger parisien a propulsé la SIG dans les cordes en une mi-temps (43-26, +17 à la pause). La réaction des vice-champions de France - portés par un excellent mais esseulé Ali Traoré (21 points à 9/16 et 15 rebonds pour 30 d'évaluation en 26 minutes) - dans le troisième quart-temps, fut logique mais vaine. Malgré un beau rapproché à -5 (56-51) sur une claquette au buzzer de Matt Howard (8 points, 10 rebonds et 5 passes), les hommes de Vincent Collet n'ont pas eu les ressources (et l'adresse) pour contrer un solide PL.

Une nouvelle fois au rendez-vous, le trident états-unien du Paris-Levallois a eu comme fer de lance un Mike Green de grande classe à la mène. Auteur de 19 points à 6/10, 4 rebonds et 4 passes, l'un des top meneurs du Vieux continent a parfaitement étalé sa gestion, son agressivité et son scoring dans l'ultime période pour enterriner la victoire du PL. Sorti sous les applaudissements de son coach et du public alors que le match était plié (74-57, 39e), il a ainsi offert aux siens le droit de rester en course pour le Last 32.

Avec deux victoires (à domicile) en cinq matches d'Eurocup, la formation parisienne n'est effectivement pas morte en vue d'accrocher son billet pour la deuxième phase. Il lui faudra presqu'impérativement enchainer mardi prochain contre Saragosse. Quant aux Strasbourgeois, ils ont connu leur première défaite de la saison dans la compétition, mais resteront - quoiqu'il arrive demain - leaders du groupe A avant de retrouver Bonn mercredi prochain.

11 novembre 2014 à 21:49
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
EMILE VAIZAND
Je gazouille sport. Mais pas que...Blagues pourries assumées.
Emile Vaizand
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.