FRANCE

LES MEILLEURES ANECDOTES DES 10 ANS DE CATCH & SHOOT / BEBASKET : LA GENÈSE DU SITE (1/10)

Crédit photo :

Une décennie s'est écoulée depuis le lancement de Catch & Shoot et nous revenons sur les petites histoires marquantes du site, devenu BeBasket le 1er septembre 2014. Aujourd'hui, place au premier épisode de la série, consacré au lancement du site Internet et à ses premiers mois d'existence.

BeBasket, c'est l'histoire de passionnés de basket, et plus particulièrement de basket français, qui ont pris plaisir à partager leur passion sur un site Internet. Cela a commencé il y a dix ans maintenant. L'occasion de revenir sur ces dix années en dix thèmes variés, avec pour commencer le... commencement.

C'est dans le désert du basketball masculin de haut-niveau français que s'est lancée cette aventure. En septembre 2009, mon entraîneur de l'époque à Saint-Gély-du-Fesc (petite ville située à 2 minutes de Montpellier), un certain Sylvain Lautié, me suggère de lancer mon propre site. Le bac en poche, après deux ans à m'expérimenter sur Basketfever.com, voilà qu'à 18 ans j'ai pris les commandes de catch-and-shoot.com (une idée de nom suggéré par mon frère, "attrape et envoie l'information" dira plus tard un ami québécois). Quatre mois plus tard, après un gros travail fourni par Thomas Veyrat (fils de l'ex entraîneur Olivier Veyrat) et une animation très kitsch mettant en scène un "catch and shoot", le site Internet est mis en ligne le 4 janvier 2010.

Les premiers mois tournent essentiellement autour de blogs. Joueurs et coachs racontent leur quotidien de basketteur de haut-niveau. Anthony Christophe nous fait découvrir son humour, Laina Badiane choisit des thématiques  riches et variées, Edwin Jackson joue le jeu à fond avec un billet par jour... Il y a aussi Kim Tillie, Arthur Bouedo, Jessica Clémençon ou Mathis Keita, alors étudiants-athlètes en Amérique du Nord, ou encore, parfois pour un post seulement, Léo Westermann (encore à l'INSEP), Alain Weisz, "JBAM", Brice Kabengele, Lucie Bouthors, Ilian Evtimov, Thomas Dubiez, Nobel Boungou-colo, Pierre-Yves Guillard...

Mais c'est le "livenews", un article mis à jour toutes les heures avec de nouvelles brèves, qui fait la notoriété de "C&S" à l'été 2010. La période des transferts est chargée en rumeurs mais la publication de premières informations fiables nous amène chaque jour son lot de nouveaux lecteurs. A la fin de l'été, ce sont quelques 10 000 lecteurs qui viennent chaque jour consulter catch-and-shoot.com.

Parmi ces nouveaux lecteurs, il y a des passionnés qui à leur tour vont partager leurs connaissances sur notre plateforme qui centralise désormais toute l'actualité du basketball français, avec des infos propres et d'autres venant de divers médias. Certains deviendront des piliers. En plus de Julien Dalcanale, qui m'a rejoint dès le début de l'aventure, on trouve ainsi Benjamin Guillot, Maxime Jambois, Amaury Boulay, Alexandre Lacoste, Boris Delagnes, Benjamin Bonneau... Sans oublier les photographes, essentiels, qui feront l'objet d'une publication propre plus tard dans cette série. Et Maxime Weber qui permet au site Internet de changer sa monture et son logo. Toutes cette petite armée de volontaires, dispatchées aux quatre coins de la France du basket (Bourges / Souffelweyersheim, Vichy, Angers, Bourg-en-Bresse / Besançon , Boulazac, Toulouse, Montpellier / Tours, Nancy, Nanterre, Cholet...), se partage la tâche. Comme lorsque l'on décide de proposer un magazine (de plus de 50 pages !) disponible en ligne, gratuit et sans pub (à relire ici) ! Après trois numéros, nous avons cependant du nous résoudre à ne pas poursuivre l'aventure au vu de la quantité de travail qu'il nous demandait.

Depuis nos studios d'étudiants, sur les gradins de nos ampithéâtres à l'université, dans les transports en commun, les tribunes des salles de Pro A, parfois en tribune de presse lorsque l'on y est toléré, on tente de partager ce que l'on voit, lit, entend... On pèche parfois sur la forme, d'autres fois sur le fond, mais l'enthousiasme et l'énergie sont là. Catch-and-shoot est rapidement devenu un agrégateur d'informations incontournable pour ceux qui s'intéressent à l'actualité de la balle orange en France. Avec ses défauts, certes. Mais ce besoin d'informations réactives et nombreuses était réel et, peut-être par défaut, nous avons pris cette place.

La V2 de Catch & Shoot (lancée en avril 2011) :

La V3 de Catch & Shoot (lancée en 2012) :

La V1 de BeBasket (septembre 2014) :

À lire demain : Train de nuit en Allemagne ou camping en Lituanie : les galères de déplacements...

24 mars 2020 à 12:00
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.