FRANCE

LIMOGES FAIT UN GRAND PAS VERS SON 10E TITRE DE CHAMPION DE FRANCE

Il n'en manque plus qu'une.

Encore du très grand Alex Acker pour ce match 2 (photo : Seb-g)

En s'imposant pour la deuxième fois sur le parquet de Strasbourg (68-74), le Limoges CSP n'est qu'à une victoire du titre de champion de France de Pro A. Le dixième de l'histoire du club.

"C’est nous qui perdons ce match avec de trop nombreuses pertes de balle. Je suis dépité." Les mots d'Antoine Diot (11 points à 3/10, 8 passes, 6 rebonds) au micro de Canal+Sport à la fin de la rencontre sont cruels, tant pour son équipe que pour lui-même, auteur de l'ultime perte de balle qui a coûté le match à son équipe. Cruels mais bien réels. Les Strasbourgeois ont sans doute laissé passer leur chance ce lundi soir en ne remportant pas le match 2 de la série. Pourtant, comme lors du premier match, après une entame délicate (4-11 après 6 minutes) où Alex Acker (15 points à 6/9, 4 rebonds, 2 passes, 2 interceptions) a pu faire étalage de toute sa classe offensive, les Strasbourgeois ont su relever la tête avec notamment une grosse entame de second quart-temps marquée par un 9-0 (11-18 puis 20-18). A la peine, les partenaires d'un Taurean Green (8 points, 4 passes, 2 rebonds, 2 interceptions) efficace vont mettre cinq minutes pour inscrire le premier panier. C'est en défense que les joueurs du CSP ne vont pas sombrer. En difficulté en attaque, ils s'en remettent à la défense pour se permettre de rester en vie avant la mi-temps. Dans le sillage d'Adrien Moerman (8 points à 3/13, 6 rebonds, 3 passes, 3 interceptions) et de Nobel Boungou-colo (9 points, 5 rebonds, 2 passes, 2 interceptions), les visiteurs poussent les hommes de Vincent Collet à prendre - et à forcer - des tirs longue distance. Au final, avec un 9/32 derrière l'arc (28%), la SIG ne réussit pas à faire l'écart et retourne aux vestiaires avec seulement trois longueurs d'avance (37-34).

50% à trois points pour Limoges

Ce second quart-temps risque d'être le regret du sélectionneur de l'équipe de France lors de cette rencontre. "On a fait tous ces efforts pour aussi peu" a-t-il lâché au micro de Canal+Sport avant de reprendre la partie. De l'autre côté, Jean-Marc Dupraz paraissait serein. Et pour cause. Extrêmement adroits à trois points (10/20, soit 50%), le CSP est rapidement revenu dans la partie grâce à ses tirs extérieurs quand la SIG avait fait le plus dur en prenant six longueurs d'avance (44-38, 23e). Malgré la très bonne activité du duo Tim Abroimatis (11 points, 6 rebonds) - David Andersen (17 points à 7/11, 10 rebonds, 2 passes), le Strasbourg d'un Louis Campbell (2 points à 1/8, 5 rebonds, 3 passes, 0 d'évaluation) fantomatique peine de plus en plus à trouver des solutions et butte sur la défense de Limoges très compacte. Au final, les hommes du président Frédéric Forte vont mettre la main sur le match (63-71, 38e) et, non sans frayeurs - la faute antisportive d'Adrien Moerman aurait pu coûter cher en fin de rencontre -, remporter ce match 2 où ils ont réussi à imposer leur rythme.

Une montagne nommée Beaublanc à franchir pour la SIG

Avant la rencontre, Vincent Collet annonçait que son équipe était dos au mur et qu'il fallait absolument remporter ce match 2. Deux heures plus tard et une défaite, sa troupe se retrouve à présent au pied d'une montagne. Une montagne nommée Beaublanc. Qu'il va falloir franchir non pas une fois, mais deux fois dans la semaine à venir pour décrocher un match 5 en Alsace et encore espérer au titre de champion de France. Première ascension jeudi soir à 20 heures 50.

Posté par Amaury Boulay

Photo : Encore du très grand Alex Acker pour ce match 2 (photo : Seb-g)

02 juin 2014 à 22:30
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ADMIN BEBASKET
Admin Bebasket
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
19 décembre - 00h45
NBA Extra
19 décembre - 01h30
Atlanta Hawks
Washington Wizards
19 décembre - 01h30
Brooklyn Nets
Los Angeles Lakers
19 décembre - 09h15
Atlanta Hawks
Washington Wizards
19 décembre - 09h45
Le Mans
Banvit
Coaching