FRANCE

SADIO DOUCOURÉ À ROANNE

Relégué en Pro B suite à une saison décevante en Pro A, la Chorale de Roanne repart quasiment d'une page blanche pour cette nouvelle aventure.

Après un recrutement judicieux et de choix, Frédéric Brouillaud, l'entraîneur ligérien, était à la recherche d'une doublette au poste 3, une doublette JFL. Si le probable titulaire n'est pas encore connu - ce ne sera pas Lamine Kanté - la Chorale tient son poste 3 remplaçant. Selon nos informations, il s'agit de Sadio Doucouré (2m, 1992).

Après avoir démarré le basket sur le tard – aux alentours de ses 14 ans à Évry -, Sadio Doucouré s’est vite révélé être un diamant brut. Doté de qualités athlétiques exceptionnelles, le futur joueur de Roanne a intégré le centre de formation de Dijon en 2009. Après une année poussive avec les espoirs de la JDA (5,1 points à 41% aux tirs, 4,4 rebonds et 0,7 passe pour 5 d’évaluation en 27 matches), il se retrouve sans club jusqu’en mars 2011, moment où il rejoint le Limoges CSP pour terminer la saison.

Arrivé à Cognac en 2011, Sadio Doucouré a depuis fait preuve d’une progression linéaire. Peu responsabilisé au cours de la phase aller, il obtient de plus en plus de minutes à partir de janvier 2012 pour montrer ce qu’il sait faire. Auteur de performances très intéressantes en fin de saison (24 d’évaluation contre Angers, 21 contre Charleville-Mézières), il a effectué toute la préparation de l’Euro U20 avec les Bleus avant de devoir renoncer à cause d’une déchirure à l’aine.

Bien plus régulier en 2012/2013 (8,6 points à 46% aux tirs, 5,6 rebonds et 1,5 passe pour 9,3 d’évaluation en 26 minutes par match sur l'ensemble de la saison), Sadio Doucouré s’est imposé comme l’un des joueurs majeurs de l’équipe de Cognac, éliminée par Souffelweyersheim en demi-finale du Final Four de NM1.

Ses bonnes dispositions lui permettent de taper à la porte de la Pro B. Ce sera avec Orchies, promu l'été dernier, que Doucouré va découvrir l'antichambre de la Pro A. Dans un rôle de remplaçant derrière Yannick Gaillou ou encore Tony Stanley, cet ailier bondissant va avoir du mal à trouver ses marques. En 10 minutes de moyenne passées sur le terrain, il tournera à 3 points (40,8% aux tirs) et 2,7 rebonds de moyenne pour 3,5 d'évaluation.

Joueur extrêmement spectaculaire – abonné au Top 10 CourtCuts des championnats nationaux -, ce poste 2/3 de grande taille brille par son jeu de course, sa finition des contre-attaques et son activité aux rebonds. Agressif, percutant et longiligne, le nouveau roannais va toutefois devoir travailler son tir lointain (0/11 à 3 points cette saison) pour franchir un nouveau cap. Cette signature à Roanne devrait lui permettre d'exprimer pleinement ses talents de basketteur en rotation d'un poste 3 JFL.

1 : Andre Young et Thomas Ville.2 : Torrell Martin et Kenny Grant.3 : Sadio Doucouré.4 : Steeve Ho You Fat et Guerschon Yabusele.5 : Charles Jackson et Luc-Arthur Vebobe.

Posté par Amaury Boulay

31 juillet 2014 à 19:18
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ADMIN BEBASKET
Admin Bebasket
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.