FRANCE

SELON JEAN-MICHEL AULAS, TONY PARKER "A LES CARACTÉRISTIQUES" POUR LUI SUCCÉDER À L'OL

JeanMichel Aulas  Tony Parker conf 2019 Alexandre Lacoste
Crédit photo : Alexandre Lacoste

Jean-Michel Aulas imagine Tony Parker en son successeur à la tête de l'OL Groupe.

L'Equipe propose ce dimanche 5 avril un gros dossier sur la future passation de pouvoir à l'Olympique Lyonnais. Un homme revient désormais régulièrement dans la bouche de l'homme fort de l'OL Groupe, Jean-Michel Aulas. Il s'agit de Tony Parker, avec qui il est associé depuis bientôt un an, à l'ASVEL mais aussi déjà à l'OL (ambassadeur à l'international et actionnaire du Reign FC, la franchise de football féminin rachetée par l'OL). L'Equipe raconte la genèse de cette relation, démarrée dès l'Euro 2008 de football où TP a accompagné Jean-Michel Aulas pour se rendre aux matchs de l'équipe de France et ainsi assister aux rencontres de son ami Thierry Henry.

Une histoire est née et elle a abouti à cette association entre deux entrepreneurs qui contrôlent les clubs sportifs masculins et féminines de basketball et football à Lyon. Jean-Michel Aulas, âgé de 71 ans, s'imagine passer la main vers ses 75 ans. Et ce pourrait donc être à Tony Parker (37 ans).

"Indépendamment de l'envie que pourrait avoir Tony, de l'envie que pourraient avoir les autres actionnaires, c'est vrai qu'il a le profil pour s'occuper d'un groupe de sport professionnel mondial, avec toutes les composantes économiques et de communication qui y sont associées. On le voit bien quand on va aux États-Unis pour racheter le Reign FC, que je débarque avec Tony à Seattle : les Américains s'enflamment ! Quand je parle aux Chinois de ce que l'on pourra faire avec Tony dans le futur en Chine, les Chinois s'enflamment ! Je me dis que les cases, elles peuvent coller. J'ai vraiment le sentiment qu'il a les caractéristiques. En plus des qualités professionnelles et humaines, j'ai une grande affection pour lui et tout ce qu'il représente. Si le jour où je souhaite passer la main, ça peut se faire avec une forme de transmission professionnelle, mais aussi affective, ça peut être top."

Les deux hommes poursuivent en disant cependant que ce n'est pas encore d'actualité et que la décision se prendre en temps voulu. "Honoré", Tony Parker reste les pieds sur terre. "J'ai encore beaucoup, beaucoup de choses à apprendre", se dit le Normand d'origine et Texano-Lyonnais d'adoption. Et ce même si le poste de président de l'OL "ne se refuse pas".

Le dossier complet de L'Equipe est à retrouver en cliquant-ici, ou dans l'édition de ce jour

05 avril 2020 à 13:36
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.