FRANCE

TAI WESLEY (EX ROUEN) RESTE EN NOUVELLE-ZÉLANDE

Pivot du SPO Rouen en 2012/13, Tai Wesley (2,00m, 28 ans) se plait bien en Nouvelle-Zélande.

Mais il s’apprête tout de même à découvrir un nouveau championnat et (partiellement) un nouveau pays : la National Basket League en Australie. Le natif d'Orem (Utah) vient en effet de s'engager pour une durée de deux ans avec la formation kiwie des New Zealand Breakers, la seule non-australienne en NBL.

L’États-unien qui est international pour Guam et dispose également d'un passeport fidjien, vient de faire forte impression en NBL néo-zélandaise - à ne pas confondre avec la NBL australienne ! - sous le maillot des Southland Sharks. Arrivé début juin pour compléter l'effectif du champion de Nouvelle-Zélande sortant, il a eu le temps de compiler 16 points, 9,4 rebonds et 2,5 passes en huit petits matches. De quoi aider la formation d'Invercargill à assurer sa quatrième place en saison régulière, synonyme de Final Four. Mais malgré ses 20 points et 9 rebonds en demi-finale début juillet, Wesley et les Sharks ont dû laisser leur couronne aux hôtes du tournoi final, les Wellington Saints. Grâce à ce passage éphémère mais réussi, il a frappé à la porte de la plus grande NBL et a donc décroché un ticket pour le club le plus important de Nouvelle-Zélande, où il fera équipe avec l'ancien joueur de l'ASVEL Thomas Abercrombie.

Rappelons qu'avant de tenter sa chance à l'autre bout du monde, Tai Wesley est resté trois saisons en Europe pour ses débuts professionnels. Non drafté en 2011 après un cursus universitaire à Utah State, il avait alors fait une première incursion aux Pays-Bas, à l'Eiffel Tower Den Bosch en 2011/12, remportant d'entrée le titre national. Avant de venir en France la saison suivante, porter le maillot du SPO Rouen. En Pro B, le pivot avait effectué une saison solide sous les ordres de Laurent Sciarra, malgré un début d'année difficile (12,9 points à 57%, 5,4 rebonds et 2,4 passes décisives pour 16,3 d’évaluation en 33 matches).

De retour à Den Bosch en août 2013, il a livré une saison de toute beauté en Eredivisie League (14,1 points, 5,8 rebonds et 3,3 passes décisives en 45 matches), échouant cette fois-ci en finale du championnat néerlandais face à Groningen il y a quelques semaines. Ce petit poste 5 a maintenant face à lui un nouveau challenge, dans un club en quête de rachat. Triples champions de 2011 à 2013 au nez et à la barbe des clubs australiens, les New Zealand Breakers restent sur une décevante septième place (sur huit) lors du dernier exercice. Basée à Auckland, cette formation qui évolue dans la magnifique Vector Arena (9300 places) aura sans nul doute besoin d'un Tai Wesley au top pour reconquérir les sommets du basket océanien.

Posté par Benjamin Guillot

31 juillet 2014 à 22:46
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ADMIN BEBASKET
Admin Bebasket
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.