JEEP ÉLITE

[VIDÉO] ERIC GIRARD LIVRE SES EXPLICATIONS SUR SON RETRAIT DU COACHING

Eric Girard ESSM Le Portel 201819 conf Sébastien Grasset
Crédit photo : Sébastien Grasset

Eric Girard a évoqué les raisons qui l'ont poussé à laisser son poste d'entraîneur de l'ESSM Le Portel à son ex-adjoint Jacky Périgois.

Lundi, l'ESSM Le Portel a annoncé que son coach historique, Eric Girard, cédait sa place de coach principal de l'équipe professionnelle à son ex-assistant Jacky Périgois. Le technicien maugeois a quitté sa fonction mais pas le club, puisqu'il en devient le manager général. Devant la presse ce mercredi, il a longuement argumenté pour expliquer son choix.

"Ma priorité, c'était de ne pas mettre le club dans une situation irréversible. En prenant cette décision suffisamment tôt, ça permet d'envoyer un message fort aux joueurs et au public. Cela veut dire : ''aujourd'hui, tout reste possible''. Mathématiquement, on doit être à deux matchs de la 9e ou 10e place. En sachant qu'on a joué plus souvent à l'extérieur que chez nous, qu'on va affronter des équipes plus abordables... Tout reste possible. Je ne voulais pas mettre le club au pied du mur, au bord de la falaise."

Il a également annoncé qu'il n'avait pas (encore) pris la décision de mettre fin à sa carrière de coach, lui qui est âgé de 59 ans.

"Je dis simplement que je me donne l'opportunité à la fin de la saison de réfléchir de prendre un nouveau challenge. Pas à Le Portel, puisqu'il y a un coach, Jacky, qui sera là sur cette fin de saison et sur les saisons à venir, s'il le souhaite bien sûr. Si un autre challenge se présente à moi... Mais aujourd'hui, mon challenge c'est d'être manager de ce club. Aider le club à se structurer encore mieux, à rester en Jeep ELITE avec un cinquième miracle consécutif. Et peut-être continuer dans les années à venir, on verra avec le président, si le job me plaît, si j'arrive à tomber cette casquette d'entraîneur vers celle de manager d'un club de haut-niveau. Je ne suis pas carriériste, je ne me projette pas plus loin que la fin de saison, comme manager. La casquette de coach est tournée pour cette saison et je suis à 200% dans cette mission pour aider Jacky, son staff et le président."

Jacky Périgois est également revenu sur ce changement. Il avoue qu'il ne se voyait pas reprendre l'équipe sans qu'Eric Girard ne reste au sein du club.

"Notre relation ne date pas sur dix années, ça fait plus de 25 ans qu'on se connaît, parce qu'on vient de la même région. Nos communes sont distantes de 10 km. Notre relation est du respect de l'un de l'autre. Et puis il y a eu des titres, des compétitions européennes... Tout ça fait qu'on a créé des liens forts, que ça soit dans la vie du basket ou aussi en dehors. C'est simplement le respect de l'un et de l'autre et du travail que l'on a fait ensemble. Eric est quelqu'un qui travaille en équipe. Il a toujours su déléguer. C'est quelqu'un qui est dans le partage, c'est certainement ce qui m'a permis de progresser et d'avoir de forts liens entre nous."

12 décembre 2019 à 09:28
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.