JEEP ÉLITE

ABDOULAYE NDOYE : "RESTER À CHOLET POURRAIT SE FAIRE S'IL Y A UNE COUPE D'EUROPE"

Abdoulaye Ndoye
Crédit photo : Simon Godet

Abdoulaye Ndoye est un jeune homme ambitieux. Avec la tête sur les épaules.

Depuis sa prise de poste à Cholet, l'entraîneur Erman Kunter a décidé de responsabiliser Abdoulaye Ndoye. Et ce dernier le lui rend bien. Arrière long et polyvalent, il a passé un cap cette saison. All-Star au sein d'une équipe bien classée (sixième de Jeep ELITE), le Dunkerquois est automatiquement éligible pour la Draft NBA 2020. Jouer dans la meilleure ligue mondiale est le projet de tout jeune joueur ambitieux et le champion d'Europe U16 et U18 n'y manque pas. Cependant, ne pas être drafté "ne serait pas un drame" selon lui. "Il y a une bonne carrière à faire aussi en Europe", explique-t-il dans Le Courrier de l'Ouest.

Quoi qu'il en soit, après une progression continue ces dernières années, il veut vivre une nouvelle expérience la saison prochaine. Et surtout jouer plus qu'un match par semaine et ainsi être plus exposé. Des clubs étrangers se sont déjà manifestés auprès de ses agents.

"Il y a des propositions, oui, mais je n'en suis pas encore à ce stade. D'abord il faut voir comment ça va se terminer pour le championnat, et ensuite pour moi la priorité ce sera la Draft. Mais si on arrive rapidement au mois de juillet, il faudra voir si des équipes sont prêtes à mettre de l'argent pour me libérer de mon contrat avec Cholet, et surtout si elles sont d'accord pour prévoir des options liées à la draft."

Car la Draft pourrait être décalée à fin août / septembre, après la saison NBA (si elle se termine). Le processus de mercarto sera particulier. Surtout que Ndoye est toujours sous contrat avec CB la saison prochaine.

"Il y a un contrat, d'abord.Ma priorité est de franchir un palier. Honnêtement, rester à Cholet pourrait se faire s'il y a une Coupe d'Europe. Ça pourrait être une option. Mais ce qui est sûr, c'est que j'ai envie de plus de matchs de haut niveau, de plus d'intensité, de plus de visibilité avec deux matchs par semaine. Les joueurs de ma génération, ils touchent déjà soit la NBA soit la Coupe d'Europe."

En effet, plusieurs joueurs français nés en 1998 comme lui (Frank Ntilikina, Adam Mokoka) ou même après lui (Sekou Doumbouya, Jaylen Hoard, Killian Hayes, Théo Maledon etc.) sont en NBA ou jouent une Coupe d'Europe.

02 avril 2020 à 10:35
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.