JEEP ÉLITE

ALAIN BÉRAL ESPÈRE QU'À TERME, LE CHAMPION DE FRANCE REJOINDRA L'ASVEL EN EUROLEAGUE

Alain Béral
Crédit photo : Sébastien Grasset

Le président de la LNB Alain Béral revient sur l'annonce de l'intégration de l'ASVEL en EuroLeague pour les deux prochains saisons.

S'il rappelle que la nouvelle arena de Lyon-Villeurbanne doit se faire vite pour que l'ASVEL puisse tenir budgétairement en EuroLeague, le président de la Ligue Nationale de Basket (LNB) Alain Béral n'a pas caché, sur le site Internet de la LNB, sa satisfaction de voir le club rhodanien intégrer le meilleur championnat européen. Il espère qu'à terme, le champion de France sera également qualifié pour l'EuroLeague, comme c'est le cas en Ligue adriatique (le Buducnost Podgorica cette saison), en VTB League (le BC Khimki Region, finaliste des playoffs 2018 face au CSKA Moscou, automatiquement engagé en EuroLeague) ou Liga Endesa (Gran Canaria, demi-finaliste des playoffs en compagnie de trois clubs automatiquement engagés).

"On est très content qu’il y ait un club français à ce niveau-là. Tous les autres clubs vont en bénéficier en France. L’ASVEL sera l’ambassadeur de notre championnat. Et des joueurs qui partaient dans des pays étrangers vont peut-être revenir ou rester pour jouer l’EuroLeague. On a toujours dit que c’était nécessaire pour que le basket français monte un palier [...]. Bien sûr, on aurait bien aimé que ce soit le champion qui soit qualifié, mais quand on a compris que l’EuroLeague ne reviendrait pas sur son principe d’invitation, on a dit qu’on espérait qu’on aurait 2 équipes et que le deuxième serait le champion. À l’ASVEL de démontrer maintenant qu’on a le niveau."

Par ailleurs, Alain Béral rappelle que l'ASVEL sera toujours soumis aux mêmes règles que les autres clubs de Jeep ELITE en ce qui concerne le championnat de France. Le club ne pourra ainsi qualifier que 16 joueurs professionnels différents sur une saison de Jeep ELITE et devra surtout respecter les règles budgetaires françaises malgré le coût que représente une saison d'EuroLeague. En cas de forte dette - comme en font la plupart des clubs évoluant dans cette compétition -, l'ASVEL devra revenir au niveau amateur.

"Il faut expliquer simplement que si l’ASVEL était à -3, -4, -5, -10 millions d'euros en fin de saison comme la plupart des clubs d’Euroleague, le sort de l’ASVEL en championnat de France ce serait la Nationale 3 direct ! Chez nous c’est comme ça."

29 novembre 2018 à 16:18
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
17 décembre - 01h00
New Orleans Pelicans
Miami Heat
17 décembre - 08h15
Pau-Lacq-Orthez
Le Mans
17 décembre - 09h15
New Orleans Pelicans
Miami Heat
17 décembre - 11h00
Cleveland Cavaliers
Philadelphia 76ers
17 décembre - 12h45
NBA Extra
Coaching