JEEP ÉLITE

ALI TRAORÉ : "JE VOULAIS CARRÉMENT ARRÊTER LE BASKET"

Ali Traoré Basket le Mag
Crédit photo : Basket le Mag

Basket le Mag est allé à la rencontre d'Ali Traoré, qui vit une véritable résurrection dans le basketball professionnel en cette année 2018.

Chaque mois, dans Basket Le Mag, une personnalité se raconte, de l’enfance à aujourd’hui. Dans le numéro 25, c’est au tour d’Ali Traoré de retracer son parcours. Sans s’épargner. Sincère et touchant. Extraits.

Limoges, Estudiantes, la dégringolade

"À Limoges, c’était un panier de crabes, un nid de serpents à l’intérieur du club. Comme un con, je disais tout haut ce que les autres pensaient tout bas, et c’est sur moi qu’on a tapé. J’étais le bouc-émissaire. Mon agent m’a toujours dit : «Ton problème, c’est que ta tête dépasse trop, et forcément, c’est la tienne qu’on coupe». Je suis tombé en dépression, je n’ai pas honte de le dire. Ma femme m’a dit : «Ali, je te le répète depuis cent ans, mets les formes et vas te faire aider !» Je suis allé voir quelqu’un, j’ai déballé mon sac, il m’a permis de faire une introspection. J’étais tellement dans le mal, je voulais carrément arrêter le basket. Ma femme m’a dit : «Non, on va finir cette saison et tu vas rekiffer». Mais après, je suis allé à l’Estudiantes, où ça s’est mal passé aussi ! Mais là, c’était purement sportif, un jeu qui ne m’allait pas. J’ai continué à travailler sur moi, lire des livres, de la philosophie bouddhiste... Ce travail m’a pris deux ans. Honnêtement, je ne pensais pas que je reviendrais de ces deux saisons, parce que mentalement, j’étais au 36e dessous."

Objectif : champion avec Strasbourg

"Depuis mon introspection, j’étais en quête de bonheur, et là, je l’ai. Avant chaque match, j’ai la boule au ventre, et ça, je l’avais perdu. L’avoir retrouvé, ça veut dire que la passion pour mon amour de toujours, le basket, est encore là. Alain le pigiste, c’est fini, Ali le kiffeur est de retour. Je prends la prolongation de contrat comme une responsabilité. Le club m’a proposé un an et demi, à 33 ans, c’est un gage de confiance. Le seul moyen de la repayer, c’est de gagner ce titre de champion. Je le veux à mort rien que pour repayer cette confiance. On y arrivera, oui ou non, c’est le sport, mais on va aller le chercher comme des fous."

Commander le numéro en ligne : https://basket-mag.com/basket-25-decembre-2018/

Trouver un kiosque : http://kiosque.basket-mag.com/

S’abonner au magazine : https://basket-mag.com/sabonner/

 

05 décembre 2018 à 13:32
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
17 décembre - 01h00
New Orleans Pelicans
Miami Heat
17 décembre - 08h15
Pau-Lacq-Orthez
Le Mans
17 décembre - 09h15
New Orleans Pelicans
Miami Heat
17 décembre - 11h00
Cleveland Cavaliers
Philadelphia 76ers
17 décembre - 12h45
NBA Extra
Coaching