BETCLIC ÉLITE

AMINE NOUA APRÈS LES QUARTS : "CE N'EST QUE LA PREMIÈRE PARTIE DU TRAVAIL"

Amine Noua
Crédit photo : Infinity Nine Media Alexia Leduc

Amine Noua et l'ASVEL ont passé les quarts de finale en deux matchs sec contre Le Mans.

Mardi soir, l'ASVEL a décroché sa qualification en demi-finale des playoffs après sa victoire à Antarès contre Le Mans (63-70). Peu utilisé au match aller (11 minutes) Amine Noua (2,03 m, 22 ans) a été productif au match retour (15 points à 5/9 aux tirs en 19 minutes).

Le jeune intérieur français a estimé devant la presse que "le match retour ressemblait au premier match" face à un "adversaire vraiment pas facile à jouer" avec "une défense très compacte". Malgré tout, ses coéquipiers et lui "ont su rivaliser et être patients et méritent cette victoire".

Cependant, aucune euphorie n'a été montrée par le camp des vainqueurs, Amine Noua en tête. "Ce n'est que la première partie du travail, il reste les demi et les finales" pour que l'ASVEL parvienne à son objectif, à savoir être champion. Il a ensuite évoqué l'adversaire des quarts et souligne que "Le Mans n'est pas facile sur les postes extérieurs avec des joueurs capables de mettre de gros tirs" et une équipe "avec de l'impact à l'intérieur" malgré l'absence de Cameron Clark. Une des clés du match était le rebond, domaine dans lequel ils avaient été bousculés au premier match. Mais l'intérieur villeurbannais trouve que son équipe "a corrigé le tir au match retour dans ce secteur" pour "ensuite imposer son rythme".

Blessé la saison passée lors des playoffs, Amine Noua est aussi revenu sur sa blessure et le parallèle avec les deux absences importantes du Mans dans cette série. "Tout donner dans la saison pour arriver en playoffs blessé, c'est pas facile. J'ai vécu ça l'année dernière et cette année j'avais à coeur d'être avec l'équipe et jouer à fond." L'international français a ensuite donné son impression sur le public du Mans qui scandait "Villeurbanne protégé!" Le joueur assure "ne pas y faire attention, on reste dans notre bulle et on ne prête pas d'importance à ce qu'on nous dit". Enfin, le joueur formé à l'ASVEL est revenu sur la série clotûrée en deux rencontres. "C'est mieux de ne pas passer par un troisième match. Il faudra désormais bien se reposer et continuer ainsi car rien n'est fais pour l'instant, tout en faisant attention aux petits pépins physiques."

L'ASVEL tombera en demi-finale contre Nanterre, qui a eu besoin d'une belle pour l'emporter face à l'Elan Béarnais en quart de finale.

par @
29 mai 2019 à 14:03
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ARTHUR BLANCHARD
Arthur Blanchard
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.