JEEP ÉLITE


ANALYSE STATISTIQUE : POUR STRASBOURG, LA DÉFENSE RESTE LA CLÉ DU SUCCÈS

Pape Sy SIG Strasbourg 201718 P Gigon
Crédit photo : SIG P Gigon

Avant d'encaisser 80 points et de perdre samedi dans le match 2 de la demi-finale contre Le Mans, Strasbourg dominait en bonne partie grâce à sa défense. Voici quelques statistiques pour expliquer ce fait.

Par Thomas Guern,

« Offense sells tickets. Defense wins championship ». L’adage est connu de tous, puisque répété à l’entame de chaque post-season lorsqu’il s’agit d’éplucher les performances défensives des uns et des autres.

Pour cette année 2018, la SIG s’est tâchée à appliquer ce principe : les joueurs de Vincent Collet ont activé le mode playoffs en défense.

En saison régulière, si la SIG a pu terminer deuxième et ainsi avoir l’avantage du terrain, c’est grâce à une défense parmi les plus solides du championnat. En termes de points encaissés, la SIG pointe au 5e rang avec 76,7 points encaissés par match, disputé sur un rythme moyen de 73,2 possessions, dans la moyenne du championnat. Soit 1,04 point encaissé par possession. Mais là où la défense de la SIG a aussi excellé, c’est qu’elle a su limiter ses adversaires à 46,8 % de possessions se terminant par au moins un point marqué (lancer-franc, tir à 2 ou 3-points), que l’on appellera « Scoring Possessions % ».

En playoffs, la défense de SIG a passé la vitesse supérieure. Toutes les statistiques défensives des Strasbourgeois, déjà très bonnes, se sont encore améliorées !

 

Compétition

Points encaissés

Rythme

PPP

Scoring Poss

% Scoring Poss

Saison régulière

76,7

73,1

1,04

34,6

46,8 %

Playoffs

68,0

72,6

0,96

30,7

43,4 %

Différence

-8,7

-0,6

-0,07

-3,92

-3,4 %

 

Des autres équipes présentes en playoffs, personne n’a fait mieux. Cependant, la taille de l’échantillon n’est pas la même entre les 34 matchs de saison régulière et les 4 matchs de playoffs. De même pour les matchs de playoffs : sans dévaluer Nanterre, le MSB dispose d’une quantité d’armes plus importantes et plus à même de malmener la SIG, comme sur le match 2.

 

Adversaire

Points encaissés

Rythme

PPP

Scoring Poss

% Scoring Poss

Nanterre

63,0

71,6

0,89

28,7

40,4 %

Le Mans

73,0

73,6

1,04

32,6

46,5 %

Différence

+10,0

+2,0

+0,15

+3,9

+6,1 %

 

Alors que toutes les données statistiques défensives des Alsaciens tendent à s’envoler, la priorité pour la SIG dans la suite de la série face au MSB sera le contrôle du rythme. Avec plus de 75 possessions sur le match 2 face au Mans, la SIG a dû jouer vite. Peut-être trop. En tout cas, à un rythme qui sied parfaitement aux Manceaux. Cette saison, Le Mans disputait en moyenne 71.,4 possessions dans des matches soldés par des défaites. Contre 74,0 en cas de victoire… La clé de la série est là pour la défense strasbourgeoise : contrôler le rythme, pour ne pas perdre pied. Et perdre tout simplement.

04 juin 2018 à 11:30
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
RÉDACTION BEBASKET
Rédaction Bebasket
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
jeep élite
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
34ème journée
15 mai
Monaco
83
-
77
Bourg-en-Bresse
Boulazac
96
-
86
Chalon-sur-Saône
Châlons-Reims
102
-
94
Pau-Lacq-Orthez
Cholet
81
-
80
Le Mans
Gravelines-Dunkerque
79
-
63
Hyères-Toulon
Le Portel
77
-
74
Lyon-Villeurbanne
Limoges
82
-
80
Nanterre
Levallois Metropolitans
78
-
86
Antibes
Strasbourg
93
-
77
Dijon
Autres journées
Coaching