JEEP ÉLITE

ANTOINE DIOT A CHOISI : CE SERA L'ASVEL !

Crédit photo : EuroCup

Les négociations avancent à grands pas et l'affaire est désormais pratiquement bouclée : le meneur aux 93 sélections en équipe de France est tout proche de s'engager avec LDLC ASVEL, un contrat de trois ans à la clé.

Cinq ans et demi après sa dernière apparition sur la grande scène européenne, un soir de décembre 2013 sur le parquet du Rhénus contre Milan, Antoine Diot (1,93 m, 30 ans) va connaitre sa quatrième campagne d'EuroLeague la saison prochaine. Et après Le Mans lors de ses années rookies (2007/09) puis Strasbourg en 2013/14, ce sera une nouvelle fois sous les couleurs d'un club français puisque le champion d'Espagne 2017 est tombé d'accord avec l'ASVEL selon nos informations.

La fin probable d'un processus de réflexion, engagé il y a une quinzaine de jours suite à l'officialisation de son départ de Valence. La perspective d'un retour en France a rapidement pris de l'épaisseur, renforcée par la nécessité de redonner un nouvel élan à sa carrière, après deux saisons quasiment blanches (444 jours d'absence ; 1 point à 21% et 1,9 passe décisive en 20 matchs de Liga Endesa en 2018/19), le triomphe en EuroCup comme rare éclaircie.

L'ASVEL rassurée sur son état physique

Levallois, Limoges et Monaco ont manifesté leur intérêt, comme avait pu le faire Frédéric Sarre tout au début de l'intersaison du côté de la JL Bourg, sans néanmoins créer l'unanimité au sein du club bressan. Finalement, le duel s'est joué entre deux clubs, à qui Antoine Diot a rendu visite la semaine dernière afin d'y passer des visites médicales : l'ASVEL et Strasbourg. Vainqueur de la Leaders Cup et de la Coupe de France en 2015 avec la SIG, avec qui il avait également été sacré MVP Français de Pro A un an plus tôt, l'international français aurait pu effectuer le choix du cœur en rejoignant Vincent Collet en Alsace.

Mais il est certain que rejoindre l'ASVEL, afin d'y remplacer DeMarcus Nelson, avait beaucoup plus de sens : outre le fait de retrouver le plus haut niveau européen et de rejoindre le champion de France en titre, Antoine Diot va retrouver des visages connus à Villeurbanne : des collègues champions d'Europe 2013 dans l'équipe dirigeante (Tony Parker et Nicolas Batum) et surtout son meilleur ami, Edwin Jackson, dans l'équipe sportive. Depuis leur jeunesse commune au Pôle du Lyonnais et à l'INSEP, les deux s'étaient toujours promis d'évoluer ensemble en professionnel. De plus, s'installer à Lyon lui permettra de se rapprocher de sa famille, restée à Bourg-en-Bresse, une petite soixantaine de kilomètres au nord.

Après quatre saisons en Espagne, Antoine Diot devrait ainsi s'engager jusqu'en 2022 avec l'ASVEL. Soit un nouveau retour d'envergure pour la Jeep ÉLITE, qui voit revenir l'un de ses anciens MVP Français (2014) dans ses rangs. Forcément une bonne nouvelle.

L'effectif prévisionnel de l'ASVEL pour la saison 2019/20 :

  • Meneurs : Jordan Taylor, Théo Maledon et Antoine Diot.
  • Arrières : Edwin Jackson et Rihards Lomazs.
  • Ailiers : David Lighty, Charles Kahudi et Charles Galliou.
  • Ailier-forts : Adreian Payne, Amine Noua et Livio Jean-Charles.
  • Pivots : Tonye Jekiri et Ismaël Bako.
10 juillet 2019 à 20:25
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE LACOSTE
Shooteur d'élite à Marseille.
Alexandre Lacoste
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.