JEEP ÉLITE

APRÈS 6 DÉFAITES DE SUITE, LE BCM GRAVELINES-DUNKERQUE ÉCARTE SERGE CREVECOEUR !

Crédit photo : Jacques Cormarèche

Après six défaites de suite, le BCM Gravelines-Dunkerque a décidé de se séparer de son entraîneur Serge Crevecoeur.

Après avoir modifié 80% du cinq majeur et trouvé de nouveaux leaders, le BCM Gravelines-Dunkerque affichait un beau bilan de 8 victoires et 8 défaites le 3 avril après une victoire contre les Metropolitans 92 (72-61). Mais après les blessures de cadres comme Briante Weber et Erik McCree, la dynamique de l'équipe s'en est retrouvée bouleversée. Alors que les Maritimes (8 victoire, 14 défaites) ne comptent plus qu'une victoire d'avance sur le premier relégable, l'Elan Béarnais (7 victoires, 16 défaites), ils ont décidé de créer l'életrochoc en écartant de ses fonctions l'entraîneur Serge Crevecoeur. C'est son assistant Sébastien Devos qui va assurer l'intérim contre Cholet Basket ce mardi annonce le club.

La dernière défaite contre Nanterre (81-102), avec un quatrième quart-temps chaotique (34 points encaissés), a sans doute scellé le sort de l'ancien coach de l'Elan Béarnais. Son remplaçant aura pour mission de sauver la place du BCM en Jeep ELITE. Une mission difficile puisque Erik McCree ne rejouera pas de la saison et qu'aucun renfort ne peut signer, le club ayant déjà utilisé ses 16 contrats pour la saison 2020-2021.

De nouvelles indemnités de licenciement à prévoir

Arrivé en début d'année 2020 pour prendre la succession d'Eric Bartecheky, le technicien belge Serge Crevecoeur semblait avoir imposé sa patte à Sportica. Préféré l'été dernier au coach champenois qui a rebondi récemment à l'Elan Béarnais, l'ancien coach de Bruxelles perd finalement son poste alors qu'il est sous contrat jusqu'en juin 2022. Une nouvelle fois, le BCM devra passer à la caisse pour verser des grosses indemnités de licenciement. Dans son histoire récente, le club a du faire de même avec Eric Bartecheky et avait été attaqué aux Prud'Hommes en 2020 par Kyle Milling qui avait été engagé voici deux ans avant qu'Eric Bartecheky ne soit finalement choisi. Auparavant, le BCM était réputé pour sa capacité à surpayer de nombreux joueurs... et de s'en séparer par anticipation à grands frais.

03 mai 2021 à 10:12
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching
Aucun conseil trouvé

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.