JEEP ÉLITE


APRÈS UNE VICTOIRE NETTE ET SANS BAVURE, LE MANS EST À UN MATCH DES FINALES

Yannis Morin MSB vs Strasbourg P Gigon
Crédit photo : SIG Basket P Gigon

Ultra dominateur dans ce match 3 (80-60), Le Mans mène désormais 2 victoires à 1 contre Strasbourg en demi-finale des playoffs de Jeep ELITE.

Ce mardi soir, Le Mans a pris la main sur la demi-finale des playoffs de Jeep ELITE contre Strasbourg. Après avoir sorti les barbelés au Rhénus samedi et s'être imposé 80 à 71, le MSB les a cette fois posé à Antarès pour l'emporter plus largement, sur le score 80 à 60 dans le match 3. L'équipe d'Eric Bartecheky n'est plus qu'à une victoire de la finale des playoffs.

D'entrée, les Sarthois ont montré que le match de samedi était tout sauf un accident. De nouveau, les locaux ont opposé une énorme défense à l'attaque strasbourgeoise, qui ne pouvait s'appuyer sur son point d'ancrage habituel, Miro Bilan ayant encore beaucoup souffert (6 points à 3/7 aux tirs et 4 rebonds pour 6 d'évaluation en 23 minutes). Résultat, les Alsaciens ont enchaîné les pertes de balle et le MSB en a profité pour faire l'écart grâce aux contre-attaques. L'écart était déjà conséquent après 5 minutes de jeu (16-6) sur un tir de Romeo Travis, toujours sur son nuage ce mardi soir (20 points à 7/12, 11 rebonds, 3 passes décisives et 6 fautes provoquées pour 31 d'évaluation). Il était encore plus important à la 9e minute (25-10) après un nouveau tir de Justin Cobbs (11 points à 4/10 et 9 passes décisives pour 11 d'évaluation en 36 minutes).

Jamais la SIG n'a semblé en mesure de renverser la vapeur, les cadres passant à côté (7 points à 3/11 pour Dee Bost, 5 points à 2/9 en 23 minutes pour David Logan) et les remplaçants n'étant pas en mesure de prendre le relai (4 points à 2/5 et 3 rebonds en 15 minutes pour Darion Atkins, -4 d'évaluation en 15 minutes pour Levi Randolph). La réaction attendue n'est jamais venue et Le Mans a continué à montrer une envie supérieure, à l'image de sa domination au rebond (35 prises à 28), même dans le dernier quart-temps. Encore une fois, l'évaluation finale (104 à 59) retranscrit bien la domination des Manceaux qui ont donné 21 passes décisives pour 26 tirs marqués, ont gagné en ne marquant que 3 tirs à 3-points (sur 10 tentatives).

La réaction, elle sera obligatoire si Strasbourg ne veut pas passer à côté d'une sixième victoire de suite. Car là, il n'y aura pas de dernière chance : la SIG doit gagner le match à venir jeudi et le suivant, éventuel, ce week-end. Mais Le Mans, désormais favori, est lancé et ne compte pas se laisser faire...

05 juin 2018 à 22:39
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
jeep élite
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
34ème journée
15 mai
Monaco
83
-
77
Bourg-en-Bresse
Boulazac
96
-
86
Chalon-sur-Saône
Châlons-Reims
102
-
94
Pau-Lacq-Orthez
Cholet
81
-
80
Le Mans
Gravelines-Dunkerque
79
-
63
Hyères-Toulon
Le Portel
77
-
74
Lyon-Villeurbanne
Limoges
82
-
80
Nanterre
Levallois Metropolitans
78
-
86
Antibes
Strasbourg
93
-
77
Dijon
Autres journées
Coaching