BETCLIC ÉLITE

AVEC UN TRÈS BON PAUL LACOMBE, L'ASVEL ASSURE L’ESSENTIEL À CHOLET

Crédit photo : Jacques Cormarèche

L’ASVEL s’est imposée face à Cholet, 73-82 ce dimanche à la Meilleraie, et se donne un peu d’air dans un début de saison compliqué.

Avec seulement 40 heures d’intervalle entre le match perdu à Milan en EuroLeague et ce déplacement à Cholet en championnat, les Villeurbannais n’avaient pas le temps de tergiverser. Dans le dur depuis le début de saison, les Rhodaniens se sont relancés à la Meilleraie. Pas forcément convaincante, l’équipe qui doit faire sans TJ Parker, positif au Covid 19, a assuré l’essentiel, portée par un très bon Paul Lacombe (21 points, 7 passes décisives). Du côté choletais, le gros matche de Michael Stockton (18 points à 8/12, 9 passes décisives et 4 interceptions) n’aura pas suffi.

Norris Cole sorti après quelques secondes de jeu en raison du retour positif d'un test Covid-19 effectué la veille, l'ASVEL a dû jouer sans meneur titulaire en raison des absences d’Antoine Diot et de Matthew Strazel, en plus de celle de Kevarrius Hayes. Sans véritable poste 1, les Villeurbannais ont peiné à développer leur jeu offensif en première mi-temps. Du côté choletais, Michael Stockton était à la baguette avec ses 10 points à 5/5 et 5 passes décisives dans les 20 premières minutes de jeu. Véritable maestro, il a offert de nombreux caviars à Nantia Diarra qui s'est régalé (9 points à la pause). La belle entrée en jeu de Chauncey Collins et ses 2 tirs de loin à la suite ont permis au club des Mauges de retourner aux vestiaires avec une petite marge (38-36 ).

Le tir décisif de William Howard

Les Villeurbannais sont revenus sur le terrain avec une meilleure intensité. Paul Lacombe, décalé au poste 1, a porté son équipe en inscrivant 12 points dans le 3e quart-temps. Le retour sur le banc de Michael Stockton a fait mal côté choletais. Totalement dépendant de leur meneur, ses coéquipiers ne trouvaient plus le chemin du panier. Avec une plus grosse pression défensive, les Rhodaniens ont creusé  l’écart pour terminer le troisième acte avec 13 points d’avance (52-65 ).

Pleinement dépendant de son poste 1, Erman Kunter n’avait pas d’autres solutions que de le remettre en jeu très tôt dans le dernier quart temps. Les Choletais ont alors haussé le ton défensivement et la tendance du 3e quarts temps s'est inversée. Avec une attaque statique et des pertes de balles qui se multipliaient, l'ASVEL est retombée dans ses travers. Le club des Mauges a refait son retard petit à petit grâce à Nantia Diarra (19 points à 9/10 et 6 rebonds). Une faute antisportive de Paul Lacombe a permis à Cholet de revenir à 6 points. Mais le panier à 3 points d’Amine Noua à 2 minutes de la fin, suivi d’un panier facile en contre-attaque, ont permis à l'ASVEL de se donner un peu d’air (71-79). L’équipe d’Erman Kunter a craqué en fin de rencontre face à l’armada villeurbannaise et William Howard, maladroit jusque-là, a éteint toutes les chances choletaises à 40 secondes de la fin en plantant derrière l’arc. Cholet, jamais très loin de l’Asvel, n’a pas démérité. Score final : 73-82

Cliquez ici pour accéder aux statistiques

Par Hugo Undreiner, 

par @
11 octobre 2020 à 17:32
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
HUGO UNDREINER
Hugo Undreiner
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.