JEEP ÉLITE

BOULAZAC : ABSENT À BERCY, NDUDI EBI ÉCARTÉ ?

Crédit photo : Sébastien Grasset

Le pivot ne faisait pas partie du groupe présent hier à l'AccorHotels Arena pour disputer la finale de la Coupe de France. Il s'agissait de préserver la cohésion de l'équipe, a expliqué l'entraîneur Claude Bergeaud.

Les jours d'Ndudi Ebi (2,07 m, 33 ans) en Dordogne sont-ils comptés ? Hier, Boulazac avait fait le choix - étonnant sur le papier quand on connaît la force intérieure de Strasbourg - de se passer de son pivot pour la finale de la Coupe de France, finalement perdue. Le Nigérian était-il blessé ? Non a expliqué son entraîneur Claude Bergeaud en conférence de presse. Les dirigeants ont rencontré le joueur et il s'agit d'un problème plus général d'intégration dans l'équipe.

"On a souhaité maintenir une cohésion qu'y n'y était pas avec lui. De façon collective, le club a choisi de ne pas le prendre. Moi, de mon côté, sur la partie technique, on n'arrivait pas à le faire jouer dans une discipline, avec de la continuité, c'était vraiment très très difficile. Sur le plan humain il ne pose pas de problème particulier puisqu'il ne parle pas ! Il n'échange avec personne donc on ne peut pas dire que ça pose un problème... mais vous savez, la non-communication est une forme de communication. Est-ce qu'on le fait chier ? Est-ce qu'il se fait chier ?"

Le coach du BBD parle de son joueur au passé et avec des mots durs. Signe que lui a déjà fait un choix plus définitif dans sa tête ? En tout cas, sur le plan sportif, force est de constater que l'apport d'Ebi est très limité. Arrivé en décembre pour remplacer Darnell Jackson, l'ancien de Limoges (2010-11) a certes signé un énorme match à 42 d'évaluation, lors de l'incroyable défaite à Gravelines, mais c'est tout ou presque. Depuis huit rencontres, il tourne à 4,9 d'évaluation en moyenne et son équipe file vers la relégation. Quelle suite donner à son aventure à Boulazac ? La réponse devrait être donnée rapidement, peut-être dès demain.

"La suite on la donnera lundi (demain)", reprend Claude Bergeaud, "puisque on doit le rencontrer. Et à partir de là on verra ce qu'on fait. Mais l'idée de départ est de maintenir la cohésion de l'équipe. On veut finir dans la sérénité, on ne veut pas que la saison parte en travers." 

22 avril 2018 à 12:35
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GAËTAN DELAFOLIE
Passe les vacances à camper dans les raquettes.
Gaëtan Delafolie
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
12 décembre - 01h15
NBA Extra
12 décembre - 02h00
Houston Rockets
Portland Trail Blazers
12 décembre - 02h30
San Antonio Spurs
Phoenix Suns
12 décembre - 08h30
Nymburk
Dijon
12 décembre - 09h15
San Antonio Spurs
Phoenix Suns
Coaching