JEEP ÉLITE

BOULAZAC MET L'ANCIEN CAPITAINE DU MACCABI TEL-AVIV À L'ESSAI

Crédit photo : EuroLeague

Au crépuscule d'une carrière marquée par ses trois saisons passées à Tel-Aviv, l'intérieur guyanien tente de revenir dans le circuit européen, plus d'un an après avoir été poussé à la porte par le Buducnost Pogdorica.

Lorsque que vous êtes le capitaine du Maccabi Tel-Aviv champion d'Europe en 2014 et que vous vous retrouvez, un peu moins de quatre ans plus tard, mis à l'essai par un promu en Pro A, c'est que le train a déraillé quelque part en route non ? Dans un sens, oui, mais Shawn James (2,08 m, 34 ans) a été fauché dans sa plénitude par une grave blessure au dos lors de cette même saison 2013/14.

Avant cela, son nom résonnait à travers tout le basket européen : premier capitaine étranger de l'histoire du Maccabi Tel-Aviv (où il a évolué de 2011 à 2014), une place dans le deuxième meilleur cinq de l'EuroLeague en 2013, la plus haute moyenne de contres de la compétition, le trophée de meilleur défenseur du championnat israélien dont il était considéré comme le pivot le plus performant, une prolongation de quatre ans avec le "club-nation"...

Il n'a plus joué depuis huit mois et demi

Champion d'Europe par procuration le 18 mai 2014 contre le Real Madrid, James (ci-dessus à gauche sur la photo) a été remercié par le Maccabi Tel-Aviv lors de l'été suivant et n'a plus jamais réussi à retrouver son impact : une triste saison d'EuroLeague à Milan, un passage éclair à Bilbao où il se signale surtout par son refus de se déplacer à Nanterre le 16 novembre 2015 par crainte pour sa sécurité (les attentats de Paris réveillant le douloureux souvenir d'une blessure par balle lors d'une fusillade à l'université de Duquesne en 2006), un temps de jeu en berne à l'Olympiakos qui le pousse à demander son départ après seulement six semaines au Pirée... Puis des contrats dans des championnats bien moins prestigieux : en deuxième division turque, au Monténégro et plus récemment, à Porto-Rico (11,2 points à 70%, 8,7 rebonds et 2,6 contres en 25 matchs avec les Cariduros de Fajardo lors du premier semestre 2017).

Engagé dans un véritable mano a mano pour le maintien en Pro A avec Hyères-Toulon et l'Élan Chalon, le BBD a flairé la bonne affaire et pourrait trouver un renfort précieux en l'expérimenté Shawn James (74 apparitions en EuroLeague, pour 7,1 points à 61%, 4,1 rebonds et 1,3 contre de moyenne). À la seule condition qu'il soit en bonne forme physique, lui qui a souvent été sujet aux blessures et qui n'a pas joué de match officiel depuis le 10 juin 2017. La période d'essai viendra prémunir Boulazac de toute mauvaise surprise, à l'heure où le club périgourdin a déjà utilisé pratiquement tous ses jokers.


Le maintien en Pro A, le futur trophée de Shawn James ?
(photo : EuroLeague)

22 février 2018 à 22:11
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE LACOSTE
Shooteur d'élite à Marseille.
Alexandre Lacoste
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.