JEEP ÉLITE

BOULOGNE-LEVALLOIS S'OFFRE L'ASVEL À L'ASTROBALLE

Rob Gray
Crédit photo : Olivier Fusy

Les Metropolitans 92 ont pu compter sur un duel Michineau-Gray impérial pour prendre le meilleur après le repos et l'emporter 69-79. Ils ont en revanche perdu Briante Weber sur blessure.  

Hasard ou coïncidence, au matin de la sortie médiatique d'Edwin Jackson, à qui il a été demandé de ne pas se présenter à l'Astroballe, l'ASVEL a perdu sa série d'invincibilité à domicile (13 matchs).

Les Villeurbannais ont bien entamé la rencontre, en prenant notamment le meilleur dans la raquette face à un Vitalis Chikoko maladroit. Mais Boulogne-Levallois a très vite rattrapé son retard dans le deuxième quart-temps, misant sur les 3 points du trio Artis-Michineau-Pinault pour refaire leur retard. David Michineau a même placé les siens devant à la pause (32-34).

Au retour des vestiaires, c'est Rob Gray qui est monté en température en inscrivant 10 des 21 points de son équipe dans le troisième quart-temps qui a fait basculer la rencontre. C'est notamment à ce moment là que les Metropolitans 92 ont aligné un 10-2 conclu par un 2+1 de David Michineau afin de mener 51 à 39.

Boulogne-Levallois tient jusqu'au bout

Sans Antoine Diot, ménagé, l'ASVEL a tenté d'initier un retour avec les 3 points coup sur coup d'Adreian Payne et David Michineau en fin de troisième quart-temps puis le panier avec la faute de Tonye Jekiri pour ramener Lyon-Villeurbanne à 54-57.

Alors que Briante Weber venait de se blesser tout seul à la cheville et de quitter ses coéquipiers, Boulogne-Levallois aurait pu perdre pied. Mais Rob Gray (22 points, MVP du match) a alors sorti le grand jeu avec deux paniers de très haut niveau pour redonner de l'air aux siens. En fin de partie, David Michineau (20 points), Ivan Fevrier de loin et Jamel Artis avec trois lancers ont permis aux troupes de Freddy Fauthoux d'assurer la victoire et de l'emporter 69-79.

Furieux par rapport à plusieurs coups de sifflet litigieux en fin de match, Zvezdan Mitrovic a quant à lui fini la partie aux vestiaires, expulsé à cinq secondes du buzzer pour deux fautes techniques. À moins qu'il ne s'agisse d'une parade pour échapper à la conférence de presse suite aux remous de ce matin, son assistant T.J. Parker le remplaçant habituellement devant les médias lorsqu'il ne peut finir la partie sur le banc...

Par conséquent, cela se regroupe en tête du classement avec désormais trois équipes ex-aequo à la première place : l'ASVEL, Monaco et... Dijon !

Le stats du match

09 février 2020 à 18:41
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
RÉDACTION BEBASKET
Rédaction Bebasket
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.