JEEP ÉLITE

BOURG S'EN SORT À CHALON, DIJON SE REPREND À GRAVELINES, STRASBOURG ET LEVALLOIS DÉROULENT

SIG Strasbourg victoire contre Fos 9 avril 2019 P Gigon
Crédit photo : P Gigon SIG Strasbourg

Il y avait cinq matchs de Jeep ELITE ce mardi soir.

Outre le carton de Boulazac à Nanterre, quatre matchs de la 26e journée de Jeep ELITE ont eu lieu ce mardi soir. Strasbourg, dans la foulée de sa belle victoire contre Dijon, a signé une victoire nette et sans bavure face à Fos Provence (107-74). Avec une grosse adresse à 3-points (11/22) de Jarell Eddie en tête (23 points à 7/10 derrière l'arc), ils ont scoré à tout va, terminant à 142 d'évaluation collective. Le jeune meneur Jayson Tchicamboud (né en 2002) a effectué sa première entrée chez les professionnels, marquant 2 points en 3 minutes.

Autre victoire assez large, celle de Levallois face à Cholet. A domicile, les Metropolitans ont vite fait l'écart (21-8 après un quart-temps). Avec un David Michineau encore saignant (18 points à 6/12 aux tirs, 7 rebonds, 6 passes décisives et 5 interceptions pour 28 d'évaluation en 30 minutes), ils ont fait la course en tête (+21 à la mi-temps) même s'ils ont un peu callé offensivement après la pause.

Levallois vient d'enchaîner 3 victoires. Gravelines-Dunkerque est dans la dynamique opposée avec 2 revers de suite. Le BCM s'est incliné à domicile contre Dijon (70-86), logiquement. Dominé au rebond (28 prises à 37), ils ont également perdu 13 ballons. De ce fait, Jérémy Leloup (14 points à 4/5, 6 rebonds, 3 passes décisives, 2 interceptions et 4 fautes provoquées pour 24 d'évaluation en 34 minutes), Gavin Ware (24 points à 10/13, 9 rebonds et 6 fautes provoquées pour 28 d'évaluation en 24 minutes) & co ont pris 9 tirs de plus. Et comme ils ont été adroits (51,6% de réussite aux tirs), ils ont nettement dominé la rencontre (110 à 73 à l'évaluation collective).

Le match serré de la soirée s'est joué au Colisée de Chalon-sur-Saône. Si les locaux ont bien démarré (24-12 après un quart-temps), les Bressans, avec un bon passage de Bathiste Tchouaffe, sont revenus puis passés devant (33-35 à la pause). Deux 3-points de Garrett Sim et Mike Moser ont conforté les visiteurs en fin de troisième quart-temps (49-53). Ils ont tenu bon sur l'ultime période avec notamment le tir à 3-points manqué par Vincent Sanford (20 points à 7/14 et 9 rebonds pour 21 d'évaluation en 38 minutes) en toute fin de match.

Enfin, l'AS Monaco a été accrochée par l'ESSM Le Portel (90-85). Ceci dit, après avoir pris le dessus dans le deuxième quart-temps, l'équipe de Sasa Obradovic menait de 13 points (88-75) à l'entame du money-time. Comme dimanche, ils ont baissé le pied dans le final, encaissant un 10-2. La marque a été bien répartie avec 16 points pour Bost et Kikanovic, 15 pour Lazeric Jones et 13 pour Lacombe et Buckner. Monaco (17 victoires et 9 défaites) en profite pour passer devant Nanterre.

09 avril 2019 à 22:41
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.