JEEP ÉLITE

BUDGETS ET MASSES SALARIALES 2018/19 : L'ASVEL ET MONACO TOUT EN HAUT

Gerald Robinson AS Monaco Sébastien Grasset 201718 4
Crédit photo : Sébastien Grasset

L'ASVEL et Monaco sont les clubs les plus riches de Jeep ELITE.

La Ligue Nationale de Basket a révélé ce mercredi les budgets et masses salariales des clubs de Jeep ELITE pour la saison 2018/19. En tête, l'ASVEL se détache. Mais le club rhodanien n'est pas leader dans les masses salariales puisque la Roca Team dépense plus pour son équipe fanion et son staff. Derrière, Strasbourg reste proche et Limoges tente de s'accrocher, suivi par le champion de France en titre, Le Mans. Ensuite, c'est un véritable peloton. Les budgets sont proches et en fonction des priorités des clubs (certains font le choix d'investir à fond sur leur effectif alors que d'autres allouent plus de finances à leur structuration/organisation), les masses salariales sont plus ou moins importantes. A noter qu'il peut aussi avoir des différences dans le montage du budget. Certains centres de formation sont portées par l'association et non pas la société sportive.

Budgets Jeep ELITE 2018/19 (moyenne : 5,342 millions d'euros)

  • 1 : ASVEL : 9,158 millions d'euros
  • 2 : Monaco : 8,089 millions d'euros
  • 3 : Strasbourg : 7,705 millions d'euros
  • 4 : Limoges : 7,029 millions d'euros
  • 5 : Le Mans : 6,589 millions d'euros
  • 6 : BCM Gravelines-Dunkerque : 5,837 millions d'euros
  • 7 : Elan Chalon : 5,163 millions d'euros
  • 8 : Elan Béarnais : 5,161 millions d'euros
  • 9 : Levallois : 5,125 millions d'euros
  • 10 : JL Bourg : 5,123 millions d'euros
  • 11 : Nanterre : 4,877 millions d'euros
  • 12 : JDA Dijon : 4,488 millions d'euros
  • 13 : Châlons-Reims : 4,129 millions d'euros
  • 14 : Cholet : 4,111 millions d'euros
  • 15 : Le Portel : 3,546 millions d'euros
  • 16 : Boulazac : 3,483 millions d'euros
  • 17 : Antibes : 3,410 millions d'euros
  • 18 : Fos : 3,179 millions d'euros

Masses salariales Jeep ELITE 2018/19 (moyenne : 1,704 million d'euros)

  • 1 : Monaco (+1*) : 2,995 millions d'euros (montant budgété)
  • 2 : ASVEL (-1) : 2,949 millions d'euros (montant budgété)
  • 3 : Strasbourg (=) : 2,494 millions d'euros (sans réserve)
  • 4 : Limoges (=) : 2,189 millions d'euros (sans réserve)
  • 5 : Le Mans (=) : 2,01 millions d'euros (sans réserve)
  • 6 : BCM Gravelines-Dunkerque (=) : 1,833 million d'euros
  • 7 : Levallois (+2) : 1,641 million d'euros (montant budgété)
  • 8 : Nanterre (+3) : 1,617 million d'euros (sans réserve)
  • 9 : JL Bourg (+1) : 1,547 million d'euros (sans réserve)
  • 10 : Elan Chalon (-3) : 1,5385 million d'euros (sans réserve)
  • 11 : Châlons-Reims (+2) : 1,395 million d'euros (sans réserve)
  • 12 : Elan Béarnais (-4) : 1,353 million d'euros (sans réserve)
  • 13 : JDA Dijon (-1) : 1,3 million d'euros (montant budgété)
  • 14 : Boulazac (+2) : 1,267 million d'euros (sans réserve)
  • 15 : Le Portel (=) : 1,219 million d'euros (montant budgété)
  • 16 : Cholet (-2) : 1,1845 million d'euros (sans réserve)
  • 17 : Fos (+1) : 1,1055 million d'euros (montant budgété)
  • 18 : Antibes (-1) : 1,017 million d'euros (montant budgété)

* par rapport au classement du budget

03 octobre 2018 à 12:57
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
19 novembre - 13h00
Limoges
Nanterre
19 novembre - 15h00
Lyon-Villeurbanne
Le Mans
19 novembre - 23h30
Lyon-Villeurbanne
Le Mans
Coaching