JEEP ÉLITE

CÉDRIC HEITZ EN COLÈRE APRÈS LE DÉPART DE JALEN ADAMS DU CHAMPAGNE BASKET : "ON A L’IMPRESSION DE S’ÊTRE FAIT FLOUER"

Crédit photo : Teddy Picaudé

Cédric Heitz, entraîneur de Châlons-Reims, ne digère pas le départ surprise de son arrière Jalen Adams, meilleur scoreur de Jeep Élite, parti rejoindre la G-League.

"On ne s’est pas trompé sur le joueur, on s’est trompé sur l’homme." Cédric Heitz a des mots durs au moment d'évoquer le cas Jalen Adams, mais le coach du Champagne basket assume. Côté terrain, l'arrière/meneur américain (1,91 m, 25 ans) était bien le talentueux scoreur attendu, tournant à 20,3 points/match, le meilleur dans ce domaine en Jeep Élite depuis le départ du Palois Shannon Evans. Mais dans l'attitude, il a laissé pantois le staff de Châlons-Reims. "Il est arrivé en retard de 8 jours à la reprise en janvier", nous confie Heitz. "Il nous a baladés, nous a sorti toutes les excuses du monde, et finalement on découvre jeudi 7 qu'il part pour la G-League. Il ne nous avait jamais parlé d'un tel projet."

Un peu à la manière de Kadeem Allen, parti il y a peu de la JL Bourg, Adams a eu du mal à s'adapter à sa découverte de l'Europe et s'en est allé en laissant son monde frustré. "Avec le recul, on a l’impression de s’être fait flouer", déplore Cédric Heitz. "On a l’impression qu’il est venu avec nous pour se préparer pour la G-League, en rêvant de la NBA. Que Châlons-Reims était un genre de prépa physique et technique".  Son départ laisse un grand vide au Champagne Basket (avant-dernier avec 7 défaites en 8 matchs) mais également dans le Championnat, qui perd là un joueur ultra spectaculaire. 

Un joueur capable de prendre feu, de claquer des dunks tonitruants, mais dont l'investissement en défense était parfois suspect. "Notre seule victoire de la saison, au Mans, c'est le seul match où il n'est pas là", pointe ironiquement Cédric Heitz. "Il avait un rhume..." Le coach du Champagne Basket attend désormais de voir quelle suite va être donner à la saison avant de décider d'un recrutement pour combler le départ de son joueur. Néanmoins, le directeur général Grégoire Lefebvre sonde déjà le marché avec un salaire mensuel annoncé entre 7 000 et 10 000 euros par mois.

12 janvier 2021 à 15:15
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GAËTAN DELAFOLIE
Passe les vacances à camper dans les raquettes.
Gaëtan Delafolie
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.