JEEP ÉLITE


CHÂLONS-REIMS NÉGOCIE AVEC ROMAIN DUPORT ET AIMERAIT MISER SUR LA CONTINUITÉ

Crédit photo : Sébastien Grasset

Quatorzième de Jeep ÉLITE, Châlons-Reims boucle sa quatrième saison d'affilée en première division. Pour l'opus n°5 dans l'élite, le CCRB aimerait pouvoir s'appuyer sur une base non négligeable de son effectif actuel.

Si , le bilan de la première saison post Nikola Antic est globalement positif en Champagne. Le CCRB a réussi à se maintenir plutôt sereinement en Jeep ÉLITE et a développé, surtout ces dernières semaines, un basket cohérent. Au sortir de la victoire courageuse de ses hommes samedi à Bourg-en-Bresse (87-84), l'entraîneur Cédric Heitz laissait filtrer sa satisfaction.

"Nous sommes heureux d'assurer le maintien. Nous sommes un peu tristes que cette saison touche à sa fin car lorsqu'on vit une aventure humaine aussi forte avec des hauts et des bas, c'est toujours un peu difficile lorsque cela se termine. On va essayer de la conclure avec une victoire contre Pau si possible, les joueurs ont les moyens de le faire."

Les supporters de Châlons-Reims ne le savent que trop bien : pas facile de retenir ses meilleurs joueurs lorsqu'on ne joue pas les premiers rôles dans le championnat. Après avoir vu partir Drew Gordon ou Mark Payne filer vers des cieux plus rémunérateurs lors des années précédentes, le CCRB peut se préparer à voir Martin Hermannsson en faire de même, même si le club va lui transmettre "la plus grosse proposition de son histoire." Cette volonté affichée de conserver l'Islandais est néanmoins la preuve que Cédric Heitz aimerait travailler dans la stabilité la saison prochaine, après être arrivé l'été dernier en recensant le seul Alexandre Karolak comme unique survivant de l'exercice 2017/18.

Avec, en première cible, le pivot Romain Duport, qui s'est parfaitement relancé au CCRB (8,7 points à 55%, 4,3 rebonds et 1 passe décisive pour 10,1 d'évaluation en 19 minutes) après une année cauchemardesque à Limoges. Interrogé, l'Angevin nous a indiqué n'avoir "rien contre le fait de rester" à Châlons-Reims, lui qui a "simplement envie de jouer et de prendre du plaisir sur le terrain".

"Romain Duport a réalisé sa meilleure saison en Jeep ÉLITE", explique Cédric Heitz. "Il a marqué deux fois plus de lancers-francs ou de trois points que lors de son ancienne saison de référence. Il a apporté une rentabilité et parfois une évaluation +/- exceptionnelle, comme à Limoges où il termine avec +31. Il nous a vraiment aidés à de mout reprises. On espère qu'il restera avec nous la saison prochaine, c'est en négociation. C'est sûr que ce n'est pas toujours l'idéal défensivement mais il a su faire les efforts. On compte sur son expérience, il a mis parfois des gros tirs, ce dont il est parfaitement capable. C'était important pour nous qui n'avions pas forcément beaucoup de joueurs qui connaissaient la Pro A.

Nous allons aussi faire une offre à Martin Hermannsson. On va lui donner le double de ce qu'il avait cette saison. On va faire le maximum pour ce joueur, la plus grosse proposition de l'histoire du CCRB. Ce n'est pas du tout notre philosophie car on veut justement faire l'inverse l'année prochaine mais pour lui, on fera cet effort, on adaptera l'ensemble des salaires des autres joueurs en fonction de son accord ou non. Sinon, on restera sur ce que l'on a dit : on ne fera plus le grand écart que l'on a pu faire cette année, avec notamment un joueur qui était bien mieux payé que les autres. Mais pour Martin, on fera cet effort.

Il y a beaucoup de joueurs qui méritent que l'on s'attarde sur leur cas chez nous mais il faut aussi respecter le choix de chacun. On attendra les entretiens individuels pour savoir ce que chacun veut faire mais on ne manquera pas d'essayer de resigner les joueurs qui ont satisfait à l'attitude que l'on recherche au CCRB."

Parmi les joueurs qui pourraient constituer des cibles pour Châlons-Reims, on citera Gédéon Pitard, qui a pleinement donné satisfaction, ou Sadio Doucouré, qui a pris du galon au fil de la saison. Du côté des joueurs étrangers, outre Hermannsson, LaMonte Ulmer a convaincu et le CCRB pourrait devoir affronter une rude concurrence. Enfin, apprécié pour son professionnalisme, John Flowers a grandement stabilisé l'équipe champenoise depuis son arrivée début mars. Bon défenseur, son profil contrastait avec celui de Ben Bentil, vraie fausse-note du recrutement 2017 de Châlons-Reims. Il ne serait pas surprenant de voir le CCRB tenter de le prolonger.

15 mai 2018 à 07:33
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE LACOSTE
Shooteur d'élite à Marseille.
Alexandre Lacoste
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
jeep élite
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
34ème journée
15 mai
Monaco
83
-
77
Bourg-en-Bresse
Boulazac
96
-
86
Chalon-sur-Saône
Châlons-Reims
102
-
94
Pau-Lacq-Orthez
Cholet
81
-
80
Le Mans
Gravelines-Dunkerque
79
-
63
Hyères-Toulon
Le Portel
77
-
74
Lyon-Villeurbanne
Limoges
82
-
80
Nanterre
Levallois Metropolitans
78
-
86
Antibes
Strasbourg
93
-
77
Dijon
Autres journées
Coaching