JEEP ÉLITE

CHÂLONS-REIMS SANS SOLUTION À BOURG-EN-BRESSE

Crédit photo : Guilherme Amorin

Diminué suite aux absences de Sadio Doucouré et (surtout) Pape Badji, le CCRB s'est incliné 83-102 à Bourg-en-Bresse. Après avoir disposé des deux Élan dans son antre, la JL conserve son bilan immaculé à domicile.

On ne vous fera pas la joie de commencer un énième papier par la citation d'Alphonse de Lamartine, sorte de passage obligé dans ce cas-là, mais quand même... Pour qui doutait encore de l'importance de Pape Badji dans la raquette de Châlons-Reims, cette rencontre dans l'Ain fut un révélateur flagrant. L'absence du pivot sénégalais fut un problème insoluble pour Cédric Heitz, obligé de composer avec le seul Johan Passave-Ducteil comme pivot de métier, secondé par le jeune Louis Cassier. Mais ce que le technicien ardennais n'avait pas prévu, c'est que les deux seraient frappés par une avalanche de fautes. De retour à Ékinox où il a officié quelques mois en 2016, le champion de France 2013 a été éjecté à la 26e minute. Quant à son back-up néo-calédonien, il a dû composer avec quatre fautes pendant une majeure partie de la seconde mi-temps. Résultat, Cédric Heitz a dû bricoler avec les jeunes Quentin Losser et Jules Rambaut sur quelques séquences, s'est essayé au small-ball avec Devin Ebanks en poste 5, a décalé tous ses joueurs sur de multiples postes différents, mais rien n'y a fait.

Le massacre des rebonds

Complètement décimé dans la raquette, archi-dominé aux rebonds (43-24), Châlons-Reims aurait dû faire un sans-faute pour empocher sa troisième victoire de l'année. Devin Ebanks a justifié son statut de meilleur marqueur de Jeep ÉLITE (24 points à 8/12 et 5 rebonds), Blake Schilb et Jimmy Baron ont tenu leur rang (16 points chacun) mais le CCRB a été complètement plombé par une défense aléatoire et par la performance catastrophique d'Alex Abreu. À créditer d'un bilan statistique aussi pâle qu'un cachet d'aspirine (0 point à 0/7, 2 rebonds, 1 passe décisive, 2 balles perdues et 5 fautes pour -5 d'évaluation en 23 minutes), l'ancien meneur d'Orléans a montré ses limites à ce niveau.

Surtout que, malheureusement pour lui, le Porto-Ricain a souffert de la comparaison avec son vis-à-vis. Au four et au moulin, Zack Wright a été royal en cumulant 16 points à 6/9, 6 rebonds, 10 passes décisives et 8 fautes provoquées pour 27 d'évaluation en 33 minutes. L'Américano-Bosnien fut le parfait chef d'orchestre du récital de la JL Bourg (102-83), décidément aussi redoutable à Ékinox qu'inoffensive loin de ses bases. Face au désert champenois, où Devin Ebanks s'est retrouvé à monter la balle et à jouer pivot, les intérieurs bressans se sont régalés : 19 points à 6/10 et 5 rebonds pour Zachery Peacock (qui fêtait son 31e anniversaire), 13 points à 6/7 et 3 rebonds pour Youssou Ndoye, 16 points à 7/11 et 7 rebonds pour Kerem Kanter. Embêtés dans le troisième quart-temps où ils sont tombés dans un faux-rythme (avec un retour à -9 de Châlons-Reims), les Burgiens ont cependant pu s'appuyer sur leur formidable potentiel offensif pour se tirer d'affaire : sept joueurs ont dépassé les 10 points, avec une mention spéciale pour Maxime Courby, sorti de sa torpeur du début de saison avec 12 unités. Quand la JL Bourg gagnera en constance défensive et que les jeunes parviendront à hisser leur niveau à la hauteur des exigences de Savo Vucevic (3 minutes seulement pour Arthur Rozenfeld, dépassé par Théo Rey, 18 ans, dans la rotation ; 4 points à 2/7 pour Bathiste Tchouaffé), alors l'équipe de l'Ain pourra se poser en vraie prétendante aux playoffs. D'ici là, son rôle de poil à gratter de la saison dernière lui semble de nouveau promis.

À Bourg-en-Bresse,

13 octobre 2018 à 22:53
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE LACOSTE
Shooteur d'élite à Marseille.
Alexandre Lacoste
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
16 décembre - 18h25
Pau-Lacq-Orthez
Le Mans
16 décembre - 21h30
Cleveland Cavaliers
Philadelphia 76ers
16 décembre - 23h30
Pau-Lacq-Orthez
Le Mans
17 décembre - 01h00
New Orleans Pelicans
Miami Heat
17 décembre - 08h15
Pau-Lacq-Orthez
Le Mans
Coaching