JEEP ÉLITE

CHOLET : RÉGIS BOISSIÉ SATISFAIT DE L'ÉNERGIE ET DE L'AGRESSIVITÉ DÉFENSIVE QU'ON POUVAIT METTRE SUR LE TERRAIN"

Rgéis Boissié CB NHB Prépa
Crédit photo : Théo Quintard BeBasket

L'entraîneur de Cholet a trouvé la prestation de son équipe encourageante contre Nantes, jeudi dernier.

Le coach de Cholet Basket, Régis Boissié, est revenu sur la deuxième sortie amicale de son équipe contre Nantes qui avait lieu jeudi soir. Ses joueurs ont très bien défendu - défense félicitée par le coach adverse - face à des Nantais, qui eux, n'ont que très peu trouvé de solution. Le technicien maugeois espère que son équipe sera en mesure de reproduire les vingt premières minutes sur l'ensemble d'un match de championnat.

"On a eu la confirmation notamment sur la deuxième mi-temps de l'énergie et de l'agressivité défensive qu'on pouvait mettre sur le terrain, ce qui nous permet de courrir et d'être récompensé offensivement. Néanmoins, on voit que par moment, on manque de maîtrise. On a aussi du mal pour l'instant à contrôler nos temps forts et nos temps faibles : on perd trop de ballons ce soir et en deuxième mi-temps, on fait trop les montagnes russes sur notre niveau de jeu. Ce que je vois pour l'instant, c'est qu'en terme d'intensité et d'énergie déployée, on répond présent. J'espère que ce sera l'une de nos marques de fabrique. Mais voilà, ce n'est qu'un match amical."

L'énigmatique Melvyn Govindy

On peut lui créditer deux énormes "and one" qui ont fait lever la salle Léonard-de-Vinci mais surtout, le jeune Choletais est apparu dépassé par ses émotions à tel point de jurer en anglais lors de sa sortie après une mauvaise défense en fin de match. Régis Boissié a conscience des points à améliorer mais aussi de l'énorme potentiel de son jeune poulain.

"On compte sur Melvyn (Govindy). On connaît toutes ses qualités mais maintenant, il doit lui se réguler : sur la deuxième mi-temps, il tente des choses beaucoup trop difficiles (comme des tentatives de dunks très compliquées alors qu'il peut poser un dribble et tirer près du cercle, ndlr). Et donc il se met en échec et il se frustre lui-même. À chaud, c'est compliqué car Melvyn est dans la frustration mais on discute après le match (pour corriger ce qui n'a pas été, ndlr) et à ce moment-là, il est à même d'écouter et de comprendre. Il fait de très bonnes choses mais c'est vrai que parfois ce n'est pas assez efficace par rapport à des situations où il est tout seul et tente des trucs trop compliqués."

Le cas Endar Poladkhanli 

CB a recruté à l'intersaison Endar Poladkhanli, un jeune Azéri fort scoreur. Gros potentiel, Endar Poladkhanli devrait facilement dominer les raquettes en Espoirs mais pour s'imposer en pro, il devra aiguiser sa palette technique et ainsi ne pas se reposer uniquement sur son physique. La route vers la Draft si telle est le but de sa venue dans les Mauges, est encore très longue.

"Ça vient aussi malheureusement d'un souci de blessure de Quentin Ruel qui se fait opérer du genou et qui va être absent des terrains pendant plusieurs mois. Nous, on en avait besoin (Endar Poladkhanli, ndlr) dans le groupe pro pour s'entraîner (car Quentin Ruel devait participer cette année aux entraînements avec les professionnels, ndlr) et on avait aussi besoin chez les Espoirs d'un joueur supplémentaire. Et Endar, on le connaissait (proche de signer à CB l'an dernier mais la visite médicale n'a pas été satisfaisante, ndlr).

Pour l'instant, l'objectif, c'est de le faire progresser et on verra ensuite où ça le mène. On va y aller étape par étape et pour l'instant, je ne pense pa à tout ça. Rien n'est fermé mais son premier objectif est d'apporter en Espoirs et si les choses se font naturellement, pourquoi pas lui donner sa chance en pro."

cholet---regis-boissie-satisfait-de-l-energie--de-l-energie-et-de-l-agressivite-defensive-qu-on-pouvait-mettre-sur-le-terrain-1535757261.jpegPasser un cap pour intégrer la rotation professionnelle. © - Théo Quintard/BeBasket.

Prochain match dès ce samedi soir pour Régis Boissié et ses troupes contre Nanterre (18h) dans le cadre du tournoi de Vannes. 

À Montaigu.

01 septembre 2018 à 11:21
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
THÉO QUINTARD
Plus qu'un simple ballon orange, le basket est inscrit dans mon ADN.
Théo Quintard
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
18 novembre - 11h00
Euro Féminin Qualificatifs : Roumanie / France
18 novembre - 18h25
Lyon-Villeurbanne
Le Mans
19 novembre - 13h00
Limoges
Nanterre
19 novembre - 15h00
Lyon-Villeurbanne
Le Mans
19 novembre - 23h30
Lyon-Villeurbanne
Le Mans
Coaching