JEEP ÉLITE

CHOLET SUR LE FIL À PAU, STRASBOURG SE LÂCHE, ORLÉANS EN MET 48 À LE PORTEL

Damien Inglis
Crédit photo : P Gigon

Retour sur la soirée de Jeep ELITE du samedi 16 novembre 2019.

Il y avait cinq matchs de Jeep ELITE ce samedi 16 novembre. Certains étaient serrés, d'autres moins. Comme la large victoire d'Orléans face à Le Portel (110-62). Après son succès contre les Metropolitans, l'ESSM n'a pas réussi à enchaîner. L'équipe de Germain Castano s'est faite plaisir du début à la fin (63% de réussite aux tirs, 140 d'évaluation collective à 55), avec notamment 25 points en 26 minutes de Chris Evans.

L'autre large victoire nous vient de Strasbourg, qui s'est imposé facilement contre l'Elan Chalon (95-75). La SIG a fait la course en tête et menait déjà de 15 points à la mi-temps (42-27). Les Alsaciens ont fini avec 28 passes décisives pour 9 balles perdues, avec de l'adresse également (14/26 à 3-points). Cette troisième victoire de suite en Jeep ELITE permet à la SIG d'avoir un bilan quasiment équilibré (4 victoires et 5 défaites).

Monaco s'est également imposé plutôt aisément à Dijon (71-85) dans un duel de haut de tableau. La Roca Team, menée par un excellent Anthony Clemmons (22 points à 9/12 aux tirs et 3 passes décisives), a passé un 14-0 à la JDA en cours de deuxième quart-temps (de 23-22 à 23-36) avant de faire la course en tête. Monaco, après une période creuse, a bien rebondi cette semaine. De son côté, Dijon a perdu à deux reprises contre deux gros adversaires cette semaine.

Monaco et Dijon comptent 7 victoires, comme Cholet. Tout réussi en ce moment au groupe maugeois qui s'est imposé sur un très gros panier à 3-points de Jalen Riley dans les ultimes secondes (82-83). Nicolas De Jong (23 points à 7/13 aux tirs et 6 rebonds) n'a pas réussi à sauver son équipe et l'EBPLO compte désormais 7 défaites. Chris Horton a encore réalisé un énorme match (22 points à 10/13 aux tirs, 10 rebonds, 2 contres, 2 passes décisives, 2 interceptions et 5 fautes provoquées pour 31 d'évaluation en 37 minutes).

Enfin, Boulazac a battu son voisin limougeaud (84-81) privé de Semaj Christon. Le CSP a failli enfin l'emporter à l'extérieur mais Kyle Gibson n'a pas faibli sur la ligne des lancers francs. Hugo Invernizzi (25 points à 7/11 aux tirs en 26 minutes) et Brian Conklin (23 points à 8/11 et 9 rebonds) ont porté leur équipe mais cela n'a pas suffit. Car en face, Patrick Miller (15 points à 5/6, 4 rebonds, 6 passes décisives et 6 fautes provoquées) et Patrik Auda (22 points à 8/13, 5 rebonds et 6 fautes provoquées) ont également été productifs.

17 novembre 2019 à 01:25
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.