JEEP ÉLITE

CHOLET VEUT ENCORE CHANGER SON EFFECTIF : DANNY GIBSON DÉJÀ SUR LE DÉPART

Régis Boissié Cholet Basket 201819 Sébastien Grasset 2
Crédit photo : Sébastien Grasset

Cholet veut encore modifier son effectif, toujours pas compétitif.

Cet été, le Cholet Basket a composé un effectif que l'on estimait trop faible pour que l'équipe se maintienne en Jeep ELITE. Très vite, le club s'en est rendu compte et a enchaîné les signatures. Celle de Romain Duport, avant le début de saison, tout d'abord. Puis de Frank Hassell, pour combler les largesses au rebond défensif, après des premiers matchs catastrophiques à ce niveau. Enfin, après un incident, le meneur Tywain McKee a été écarté. La direction n'est pas allée chercher bien loin pour lui trouver un remplaçant. C'est Danny Gibson, meneur ayant passé la saison 2017/18 à Limoges puis les 5 premiers matchs de cet exercice 2018/19 à Antibes, qui a signé. Ces trois joueurs là arrivent donc du championnat de France, comme d'autres recrues estivales (Pape Sy et Jonathan Fairell). Tywain McKee comme Antywane Robinson, qui semblaient en fin de parcours, ont récemment foulé les parquets français.

Cholet est adepte de ce genre de recrutement : prendre des joueurs connus afin de minimiser les "risques". Et pourtant, les années passent et les joueurs sont régulièrement remplacés en cours de saison, car jugés décevants (quand ce n'est pas un problème de comportement). Cette semaine encore, le président Didier Barré promet du changement dans Ouest-France après la défaite en Coupe de France à Rouen. Jonathan Fairell, qui jouait non loin de Cholet la saison passée (à Blois, en Pro B), est sur le départ. Le Bahaméen s'avère trop petit pour évoluer au poste 5 en Jeep ELITE et pas assez technique (lui qui a commencé le basket tardivement) pour être décalé en 4. Est-ce une surprise ? Non. Déjà en playoffs, il avait montré ses limites lorsqu'il avait remplacé Jacques Alingué à Dijon.

Le président demande à Danny Gibson de "se remettre en question"

Dernier arrivé mais premier parti ? C'est ce qui pourrait arriver à Danny Gibson, 12e joueur professionnel (pour un maximum de 16 autorisés) cette saison. Mardi, il n'a pas joué de la 2e mi-temps. L'entraîneur Régis Boissié a reconnu les grosses difficultés de son équipe sur le poste 1. Là-aussi, le staff avait pourtant de quoi jauger. Et s'il a été si productif (individuellement, l'équipe n'ayant pas gagné le moindre match) sur ses 5 matchs à Antibes, il y a peut-être de quoi s'inspirer de son utilisation par Julien Espinosa. "C'est clair que nous ne sommes pas satisfaits, a déclaré Didier Barré, surtout au sujet de sa défense. Il faut qu'il se remette en question."

Une remise en question qui devrait d'abord être celle d'un club à qui il manque un vrai projet sportif autour de l'équipe professionnelle. Le CB assure ne pas avoir les moyens pour recruter des joueurs référencés. Ce qui est vrai au vu de la masse salariale allouée à l'équipe première. Mais erreurs après erreurs, le Cholet Basket met son club en danger. Très fort sur la formation, le CB n'aurait plus d'équipe Espoir en cas de relégation en Pro B et perdrait gros en attractivité pour les jeunes potentiels. Il serait temps de calculer ce que coûtent tous ces changements d'effectif en cours de saison et de se dire si la signature d'un personnel compétent en matière de recrutement ne serait tout simplement pas plus économique.

08 novembre 2018 à 09:42
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
15 novembre - 01h00
Washington Wizards
Cleveland Cavaliers
15 novembre - 01h15
NBA Extra
15 novembre - 02h00
Minnesota Timberwolves
New Orleans Pelicans
15 novembre - 09h15
Washington Wizards
Cleveland Cavaliers
15 novembre - 09h55
Le Mans
Avellino
Coaching