JEEP ÉLITE

CODI MILLER-MCINTYRE DANS LE VISEUR DE LA JL BOURG ?

Crédit photo : Jacques Cormarèche

Écarté de la rotation du Partizan Belgrade, Codi Miller-McIntyre pourrait trouver refuge à Bourg-en-Bresse. Le meneur américain est en contact avec le club burgien depuis plusieurs semaines mais les médias serbes indiquent ce jour qu'un dénouement serait proche.

Et si le futur meneur de la JL Bourg avait déjà foulé plus tôt le parquet d'Ékinox cette saison ? Le 15 décembre, le Partizan Belgrade s'est incliné au buzzer dans l'Ain (71-73) malgré la belle prestation de Codi Miller-McIntyre (11 points à 4/9, 4 rebonds et 6 passes décisives en 28 minutes). Or, depuis la mi-janvier, le natif de Charlotte (1,91 m, 26 ans) a été écarté de la rotation par Saso Filipovski, exaspéré par son individualisme. Un timing similaire à l'arrivée de la Jeu sur le marché des meneurs, suite au départ précipité de Kadeem Allen. Selon nos informations, cela fait maintenant un bon mois que les deux parties sont en contact (en parallèle évidemment d'autres pistes pour Bourg) mais l'Américain ne voulait pas renoncer à son contrat avec le Partizan, pourtant désireux de le couper. Toutefois, MozzartSport a annoncé cet après-midi que le joueur serait maintenant proche de rejoindre les rangs bressans.

Diplômé de la prestigieuse université de Wake Forest, CMM avait notamment été dans les petits papiers de l'Élan Béarnais au cours de l'été 2017, à l'issue d'une brillante saison rookie à Louvain (meilleur marqueur et passeur du championnat belge). Hormis un crochet d'un mois par la G-League à l'automne 2018, il n'a ensuite jamais cessé de prendre de l'importance en Europe, rejoignant des clubs de plus en plus prestigieux  (Perm, Zénith Saint-Pétersbourg, Cedevita Olimpija Ljubljana). All-Star de VTB League en 2018, il connait actuellement à Belgrade le premier vrai coup d'arrêt de sa carrière, malgré des statistiques honorables de 12,6 points à 39%, 2,9 rebonds et 3 passes décisives en Ligue Adriatique.

Le virtuose de Perm et le soliste du Partizan,
Miller-McIntyre aux deux visages?

Poste 1 très athlétique, il a cependant marqué les esprits des suiveurs du Partizan par son égoïsme. « Il a une bonne vision du jeu mais il ne s'en sert pas beaucoup », nous a indiqué un journaliste serbe. « Il a connu quelques bons matchs mais il s'est vraiment trop concentré sur son jeu avec le Partizan, c'est un soliste. Il négocie bien les pick and rolls mais cherche souvent la solution individuelle après coup. Il aime prendre énormément de shoots. Il est également censé être un bon défenseur mais on ne l'a pas vu non plus avec le Partizan, il avait été bien plus performant l'an dernier dans ce domaine à Ljubljana. » Un constat qui tranche avec sa saison 2017/18 étincelante sous les couleurs du Parma Perm (16 points à 48%, 5 rebonds et 8 passes décisives pour 19,1 d'évaluation en 19 rencontres). Il avait alors terminé meilleur passeur de VTB League, loin devant l'ex-chalonnais Justin Robinson et le champion du monde Quino Colom.

Mis au placard par le Partizan depuis leur défaite à Levallois le 19 janvier (62-75), Codi Miller-McIntyre a tweeté un message équivoque mardi. « Bientôt je pourrais m'exprimer à propos de cette situation et expliquer pourquoi je ne joue pas en ce moment. Je suis resté silencieux assez longtemps. »

 

25 février 2021 à 15:37
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE LACOSTE
Shooteur d'élite à Marseille.
Alexandre Lacoste
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.