BETCLIC ÉLITE

CUMMINGS, HORTON, JEFFERSON... QUI SONT LES CANDIDATS POUR LE TITRE DE MVP À LA MI-SAISON ?

Crédit photo :

A la mi-saison, nous avons tenté de savoir quels joueurs sont candidats pour le titre de MVP de la saison 2021-2022 de Betclic ELITE.

Photos : Jacques Cormarèche / Sébastien Grasset / Lilian Bordron

Si toutes les équipes n'ont pas pu encore jouer leurs 17 matches de la phase aller, la faute aux différents reports à cause de cas de COVID-19, les matches retour de la saison régulière commencent ce vendredi 28 janvier. Il est temps de se recenser qui sont les candidats au titre de MVP de la saison de Betclic ELITE. Voici une liste non exhaustive :

  • Will Cummings : meneur des Metropolitans 92

Il est le leader de la meilleure équipe de cette phase aller du championnat. Après deux sorties un peu décevantes pour démarrer l'année 2022, il a remis les points sur les i face à Strasbourg (37 d'évaluation) et John Roberson. Il tourne tout de même à 16,8 d'évaluation en moins de 25 minutes par match dans une équipe où les responsabilités sont partagées. Très costaud ! Le favori ?

  • Chris Horton : intérieur de Nanterre 92

Après avoir dû s'absenter pour le début de saison, suite à un décès dans sa famille, Chris Horton est revenu remonté comme une pendule. Il est de loin le meilleur joueur à l'évaluation du championnat (22,1, en 26 minutes). De quoi être sur des bases de sa saison 2019-2020 à Cholet (23,6 d'évaluation, mais en 34 minutes). A l'époque il n'avait pas pu être MVP de la saison, suite à l'arrêt prématuré dès le mois de mars à cause de la pandémie de COVID-19. S'il continue ainsi et que Nanterre (9 victoires, 6 défaites) s'installe dans le Top 8, voire plus haut, il pourrait enfin rafler ce titre honorifique.

  • Brandon Jefferson : arrière/meneur de l'Elan béarnais

Il est le deuxième meilleur marqueur du championnat dans une équipe classée troisième, à hauteur (10 victoires, 6 défaites) de l'ASVEL et du Mans. Brandon Jefferson confirme après ses excellentes saisons à Orléans et Strasbourg. Très responsabilisé (33 minutes de temps de jeu), il tourne à 42% de réussite à 3-points sur... 9 tentatives par match !

  • David Holston : meneur de Dijon

Le poids des années et le changement de coach ne semblent pas affecter le niveau de jeu de David Holston. Le meneur de jeu tourne à 17,5 d'évaluation, soit la même évaluation qu'en 2018-2019, sa saison de MVP. S'il joue plus et qu'il a fait preuve de moins de régularité, le Michiganais reste l'un des tous meilleurs joueurs du championnat. Pour être candidat à un deuxième titre, Dijon devra cependant remonter au classement, alors que l'équipe bourguignonne a tout juste un bilan positif (8 victoires, 7 défaites).

  • C.J. Massinburg : arrière/meneur du Limoges CSP

Ses dernières performances ont beaucoup fait parler. Au-delà de son impact des deux côtés du terrain, son attitude pour un jeune joueur de 24 ans qui vit sa première saison en Europe permet de voir en lui un très fort joueur d'avenir. Mais rien qu'au présent, il a tout d'un potentiel MVP s'il confirme à titre individuel et collectif, alors qu'il est cinquième à l'évaluation (17,7, en 27 minutes) et que Limoges occupe la huitième place (9 victoires, 7 défaites).

  • TaShawn Thomas : pivot du Mans Sarthe Basket

Le Mans réalise une très bonne première partie de saison (10 victoires, 6 défaites) et s'appuie énormément sur son pivot mobile, TaShawn Thomas. Le successeur d'Ovie Soko est n°2 à l'évaluation du championnat (19,7, en 28 minutes) et confirme sa très belle saison 2020-2021 à l'Hapoël Jérusalem.

  • Nicolas Lang : ailier/arrière du Limoges CSP

Il est le seul joueur français candidat cette saison. Maître artificier du Limoges CSP, il est le cinquième meilleur marqueur du championnat (16,9 points en 31 minutes) grâce à sa redoutable adresse (44,6% à 3-points, sur 7 tentatives par match). À plus de 30 ans, l'Alsacien continue de progresser. L'idéal pour lui serait de continuer son rythme, remettre Limoges en Coupe d'Europe après une belle fin de saison et tenter, enfin, une aventure à l'étranger. Avec une préférence pour l'Espagne où certains clubs le suivent avec insistance.

  • Et les autres...

L'ailier-fort de Nanterre Thomas Wimbush ou bien son coéquipier Nick Johnson, le meilleur marqueur et rebondeur du championnat Youssou Ndoye, pivot d'Orléans, le feu follet de Roanne Loren Jackson, le pivot des Metropolitans Vince Hunter, le meneur clutch de Strasbourg John Roberson... La liste des joueurs candidats peut encore s'élargir. Il apparaît cependant difficile d'y trouver un joueur de l'ASVEL ou Monaco - bien que Chris Jones ne soit pas loin -, deux larges effectifs où les responsabilités sont largement diluées.

 
27 janvier 2022 à 17:30
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.