JEEP ÉLITE

DANILO ANDJUSIC CRUCIFIE LES METROPOLITANS 92, LA JL BOURG RESTE INVAINCUE

Andjusic
Crédit photo : Christelle Gouttefarde

Sur un ultime shoot de Danilo Andjusic à 3 points, la JL Bourg-en-Bresse crucifie les Metropolitans 92 dans ce duel des invincibles (76-79).

« On connaît Danilo. Même s’il fait 0/15, il peut mettre le gros shoot à la fin. » La phrase est signée Maxime Courby, au micro de La Chaîne L'Équipe, à l'issue de la rencontre entre les Metropolitans 92 et la JL Bourg. Sauf que l'ailier serbe se montre diablement adroit depuis le début du championnat à 3 points (13/20 soit 65%, le plus adroit dans cet exercie). Le système parfaitement exécuté, Danilo Andjusic plantait le tir à 3 points de la victoire (76-79) faisant tomber par la même occasion les Metropolitans 92 pour la première fois de la saison en championnat. Bourg-en-Bresse reste en revanche invaincue avec Dijon.

Mais quelle tristesse de voir ce duel des invaincus entre Boulogne-Levallois, deuxième meilleure défense de la ligue et la JL Bourg-en-Bresse, meilleure attaque, se disputer dans un Palais des Sports Marcel Cerdan vide. Certes, on commence à s’habituer à ce genre d’image malheureusement, mais il ne faudrait pas trop que cela dure malgré tout. Deux équipes qui d‘ailleurs représentent bien les couleurs françaises en EuroCup.

Des Metropolitans à double visage

Jurij Zdovc, l’entraineur slovène des Metropolitans 92 tente un pari en titularisant pour la première fois de la saison Neal Sako en place et lieu de Tomer Ginat car plus mobile pour défendre sur Zachery Peacock. Un choix payant puisque le MVP du championnat n’inscrit que 4 petits points à la mi-temps. Le 1er acte est marqué par la défense au fer rouge de la JL Bourg, encaissant uniquement 11 points avec une réussite de 4/13 pour les Parisiens. De quoi créer un petit écart après les 10 premières minutes de de jeu (11-17).

Malgré l’entrée intéressante de Kadeem Allen, se rassurant avec des lay-up (9 points en 6 minutes et 14 au final, son record en Jeep ELITE), petit à petit les coéquipiers d’Assem Marei vont resserrer l’étau en défense, leur marque de fabrique depuis le début de saison (68 points encaissés en moyenne). Le pivot Égyptien fait souffrir Alen Omic sous les panneaux et domine largement son vis-à-vis avec 10 points et 4 rebonds. Maxime Ross, lui, se distingue par 3 triples à 100% dans cet exercice. Bloqués à 11 unités, les Mets' rectifient le tir avec 25 unités et prennent les commandes du match à la pause (36-32, 20e).

Andjusic enfile le costume de héros !

Piqué au vif par sa prestation moyenne, Peacock est au four et moulin à la reprise avec déjà 8 points en 5 minutes. Son activité débordante (3 points, tir intérieur, interception) permet à la JL Bourg de repasser devant (43-46, 25e). Le moment choisi aussi pour Danilo Andjusic d’inscrire ses premiers points. Et pas les derniers... De quoi laisser de marbre Jurij Zdovc, debout devant son banc, voyant la JL Bourg réciter sa partition. Marei, toujours aussi précieux, permet à son équipe de ne pas trop perdre pied (49-56, 30e) à l'entame du dernier acte.

L’activité de Brandon Brown est payante. À 5 minutes de la fin, les Franciliens se rapprochent tout près des Bressans (59-62, 35e) après avoir compté 8 points de retard (plus gros écart du match). Les nerfs vont se tendre et les deux équipes se répondre coup pour coup dans une fin de match d’anthologie. Ouvert, seul au monde, le discret Thomas Scrubb plante un premier 3 points ô combien précieux pour donner 4 points d’avance aux hommes de Vucevic (66-70, 38e). Brandon Brown répond de loin ! Mais ce diable de Zack Wright répond aussi ! À 36 ans, l’américano-bosnien continue d’étoffer son jeu, lui qui n'est pas réputé pour son tir à longue distance. À 30 secondes de la fin, Bourg possède 3 points d’avance (72-75). Marei et Brown se montrent très solide mentalement sur la ligne pendant que Omic réalise un 1/2. Le score est de 76-76 à 12 secondes de la fin. Le moment choisi par Danilo Andjusic pour crucifier les Metropolitans 92 à 3 points et de faire tomber leur invicibilité (76-79).

À côté de la plaque lors de la première mi-temps avec un compteur bloqué à 0 point, puis 5 petits points à l'entrée du dernier acte, Andjusic inscrit 9 points dans les 10 dernières minutes dont le tir de la gagne ! "Nous avons travaillé le système hier soir" déclare Savo Vucevic en conférence de presse. La nuit a porté conseil et Andjusic s'est mué en héros. Voilà que la JL Bourg reste invaincue en Jeep ELITE. "Je suis très content, très fier pour le club, vraiment. C'est une fierté d'être toujours invaincu. Ce club le mérite en progressant année après année".

À Levallois-Perret,

14 novembre 2020 à 17:44
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE SANSON
Alexandre Sanson
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching
Aucun conseil trouvé

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.