BETCLIC ÉLITE

DES RECORDS PULVÉRISÉS ET UN GAME-WINNER EN PROLONGATION : LA FOLLE SEMAINE DE JESSIE BEGARIN (CHÂLONS-REIMS)

Jessie Begarin Champagne Basket
Crédit photo : Jacques Cormarèche

Grand artisan des deux dernières victoires de Champagne Basket en championnat, Jessie Begarin a réalisé consécutivement ses meilleures performances en carrière. Retour sur la folle semaine de l'arrière français.

Pulvériser son record d’évaluation en carrière, c’est bien. Le faire deux fois de suite, c’est mieux. C’est ce qu’a réalisé Jessie Begarin (1,90 m, 33 ans) lors de ses deux dernières rencontres de Betclic ELITE avec Champagne Basket. Alors qu’il venait de réaliser son record de passes décisives (11, en plus de ses 22 points) et d’évaluation (29 contre 23 jusqu’alors dans l’élite, datant de janvier 2020) lors de la victoire des siens à Strasbourg le week-end dernier (106-98), Begarin est encore passé à la vitesse supérieure à Bourg-en-Bresse. Ce samedi 15 janvier, le Guadeloupéen a de nouveau explosé ses records en carrière, terminant la rencontre à 21 points, 13 passes décisives et 39 d’évaluation (soit la deuxième meilleure performance de la saison). Ajoutez à cela un game-winner longue distance en prolongation et vous obtenez la recette du récital Begarin à Ekinox.

Avec ces deux prestations, l’arrière de 33 ans a largement contribué aux succès de Châlons-Reims face à Strasbourg et à Bourg-en-Bresse. Des succès d’autant plus précieux qu’ils permettent à Champagne Basket de prendre un peu d'air sur la zone de relégation, en comptant désormais 6 victoires en 16 matchs (contre 5 pour Cholet, 17e). Outre sa performance individuelle sur le parquet de la JL Bourg, Begarin a tenu à souligner, au micro de Radio Scoop en conférence de presse, le sérieux de l'équipe lors d'un succès arraché dans les dernières secondes d'une prolongation.

"L’écart qu’on a pu créer au début du match nous a beaucoup aidé, car après on a eu un moment sans. Mais comme lors de notre dernier match contre Strasbourg, on a montré qu’on était une équipe valeureuse et on n’a pas lâché. […] Tout le monde était concentré sur des détails que le coach nous demandait d’améliorer, surtout le manque de concentration que l’on pouvait avoir et qui nous a coûté certains matchs."

Au sujet de son tir pour la gagne, l'aîné de la fratrie Begarin évoque sa décision avec humilité. 

"Le dernier tir ? Il faut être à l’entraînement pour me voir travailler. À un moment, il faut avoir le courage de le prendre. Et ce soir, j’ai eu le courage de le prendre, j’ai mis tout ce qu’il fallait, ça a penché du bon côté et c’est tombé dedans."

À 33 ans, Jessie Begarin commence l'année de la meilleure des manières. Formé au Pôle France, il était passé par Souffelweyersheim en NM1 avant de s'établir en Pro B. Après avoir connu l'accession avec Le Portel en 2016, il avait goûté une première fois à l'élite avec l'ESSM entre 2016 et 2018. À Châlons-Reims depuis 2019, après une bonne saison à Rouen en Pro B, le natif des Abymes semble avoir trouvé son rythme dans l'Est, réalisant l'une de ses meilleures saisons en carrière (9,1 points, 2,5 rebonds et 5,2 passes décisives pour 12,4 d'évaluation en moyenne). Prochain pour Begarin et les siens contre Gravelines-Dunkerque, le vendredi 21 janvier.

À (RE)LIRE AUSSI : JESSIE BEGARIN, LES CHEMINS DE TRAVERSE

16 janvier 2022 à 09:32
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ANTOINE BODELET
Antoine Bodelet
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.