JEEP ÉLITE

DIJON A "UN OBJECTIF, JOUER CORRECTEMENT PLUSIEURS MATCHS DE SUITE"

Ryan Pearson
Crédit photo : Sébastien Grasset

La JDA Dijon est seule cinquième avec une victoire d'avance et le point-average sur le sixième, Strasbourg. Alors, elle peut regarder vers le haut et espère encore progresser pour préparer les playoffs.

Samedi soir, la JDA Dijon a signé une nouvelle victoire, une 19e cette saison (en 30 match). Cette fois, les Bourguignons sont allés l'emporter chez la lanterne rouge (71-84), Antibes, qui avait réalisé une dernière semaine intéressante (victoire contre Cholet, défaite d'un point à Pau).

« C’était le match piège par excellence, a commenté l'entraîneur de la JDA Laurent Legname après la rencontre. J’avais insisté sur l’approche du match en demandant aux joueurs d’être sérieux. Je voulais qu’on retrouve nos standards défensifs autour des 70 points. C’est plutôt un match maîtrisé et tous les joueurs ont été utiles à l’équipe. On doit encore progresser dans la précision offensive et défensive si on veut bien finir la saison. »

Du côté des joueurs, on a compris cette demande de régularité dans les performances.

« On avait un objectif, jouer correctement plusieurs matchs de suite, décrit l'ailier-fort Ryan Pearson. Avec quatre matchs restants, je pense qu’on a sécurisé les playoffs, mais on doit garder le cap. Le but est de finir la saison régulière invaincue et obtenir l’avantage du terrain en playoffs. »

Du côté des Sharks, on ressent une certaine résignation après cet énième revers malgré l’état d’esprit

« L’état d’esprit, c’est une bonne chose par rapport au public, expliquait l'entraîneur Nikola Antic. Mais encore une fois, on manque de qualité avec des pertes de balles récurrentes. On a réussi à stopper (David) Holston en première mi-temps, mais pas en deuxième. Ce que je regrette, c’est de ne pas avoir défendu assez dur. On a eu un peu plus de circulation du ballon ce soir, ce qu’il nous manque cette saison. »

Le maintien n'étant plus jouable, les joueurs ont un dernier objectif : rester digne en continuant de lutter.

« Pour les supporters, on a essayé de montrer un beau visage et de ne pas baisser les bras, ajoute l'ailier Paul Rigot. Je pense que si on avait eu cette attitude toute la saison, ça aurait été plus facile. On a essayé de ne rien lâcher, c’est ce que le coach nous a dit. »

Avec 3 victoires de retard sur le premier non-relégable à 4 journées de la fin, Antibes sait que son avenir est en Pro B.

29 avril 2019 à 09:57
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
JEAN UMINSKI
Jean Uminski
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching