JEEP ÉLITE

DIJON ASSURE LE COUP À ANTIBES

Ryan Pearson JDA Dijon 201819
Crédit photo : Sébastien Grasset

La JDA Dijon s’est tranquillement imposée à Antibes et condamne quasi-officiellement les Sharks à la relégation en Pro B.

C’est un problème récurrent depuis le début de la saison : Antibes ne rivalise avec son adversaire qu’une dizaine de minutes. Une mauvaise habitude encore visible face à Dijon ce samedi soir. La lanterne rouge de Jeep ELITE n’a pas réussi à tenir le rythme imposé par la JDA après le premier quart-temps.

En début de rencontre, les Sharks profitent des erreurs défensives des Bourguignons avec beaucoup de pénétrations à l’intérieur, notamment sous l’impulsion d’Isaïa Cordinier (10 points, 7 passes décisives et 5 rebonds), l’homme en forme du championnat. Les décalages sont trouvés, mais l’adresse n’est pas au rendez-vous comme trop souvent cette saison (4/18 à 3-points). Seul Tim Blue (22 points et 7 rebonds) surnage avec 8 points dans le premier quart (17-19).

Mais même en proposant un jeu plutôt fluide, les Antibois ne parviennent pas à passer devant. Alors quand Dijon met la machine en marche, l’écart gonfle rapidement (21-29, 14e). Les pertes de balles font une nouvelle fois défaut côté locaux (16 au total). En face, David Holston est impérial avec un troisième match de suite en double-double (13 points et 13 passes décisives). Le meneur de poche enchaîne les caviars d’une facilité déconcertante. Passes aveugles, à rebond ou alley-oop, l’Américain s’amuse. Sans forcer, Dijon rentre au vestiaire avec un bon matelas d’avance (32-40).

De retour sur le parquet et poussé par un public peu nombreux mais bruyant, Antibes recolle à 4 points grâce à Jerel Blassingame (7 points) et consorts. Mais très rapidement, la JDA reprend le large. Ryan Pearson (21 points à 9/13) inscrit 5 points en 10 secondes avant qu’Axel Julien (13 points) ne punisse les Sharks avec deux tirs longue distance (42-55, 25’). L’écart est de niveau est conséquent et les Dijonnais n’ont qu’à passer en mode gestion (50-66, 30’).

Contrairement au match à Pau où les Sharks avaient eu un sursaut d’orgueil en fin de match avant de s’incliner, les dix dernières minutes sont une formalité pour Dijon. Tout en maîtrise et portée par un gros collectif avec cinq joueurs à plus de 10 points, la JDA assure (71-84) et se rassure, notamment sur le plan défensif. Du côté d’Antibes, c’est quasiment officiel à quatre journées de la fin, les Sharks ont un pied et quatre orteils en Pro B.

Jean Uminski

27 avril 2019 à 23:07
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
JEAN UMINSKI
Jean Uminski
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.