JEEP ÉLITE

DIJON ET STRASBOURG S’IMPOSENT À L’EXTÉRIEUR, LIMOGES SE DÉFAIT D’ORLÉANS, L'ELAN BÉARNAIS FAIT LA DIFFÉRENCE SUR LA FIN

Hugo Invernizzi Limoges 201920
Crédit photo : Limoges CSP

Retour sur la soirée de Jeep ELITE du samedi 23 novembre 2019. 

Par Alexandre Chauvat,

Il y avait quatre matchs au programme de ce samedi 23 novembre. Deux victoires à domicile, deux à l’extérieur dans des matchs ont pris le pas sur les défenses.

Cholet – Dijon : 72-85

Cholet, privé de Chris Horton, n’aura résisté que cinq minutes (11-5), le temps que le rouleau compresseur dijonnais se mette en route et ne passe un 49 à 13 à leurs hôtes (8-29 au deuxième quart-temps) pour atteindre la pause avec 30 points d’avance (24-54). Les Dijonnais ont pu gérer leur avance en deuxième mi-temps malgré un rapproché des locaux sur la fin (24-10 dans le dernier quart). Jalen Riley (25 points à 6/11 à 3-points) et Nianta Diarra (19 points à 8/8) n’ont pas fait le poids face au collectif dijonnais : quatre joueurs entre 11 et 20 points, 28 passes décisives dont 14 pour le seul Axel Julien. Dijon renoue avec la victoire et passe devant son adversaire du soir au classement. Coup d’arrêt pour Cholet après six victoires consécutives. Dommage, alors que la Meilleraie affichait complet pour la première fois depuis la saison 2017/18.

Elan Béarnais – Gravelines-Dunkerque : 89-80

Match disputé entre sudistes et nordistes et après trois quart-temps, les deux équipes étaient toujours au coude à coude : 62-62. Et encore 74-74 à cinq minutes du terme. Moment choisi par les Béarnais pour accélérer malgré la sortie sur blessure de Nicolas de Jong (19 points, tous en 1ère mi-temps). Ronald Moore et Tyrus McGee ont pris le relais du pivot franco-néerlandais avec respectivement 19 et 18 points. En face, Michael Thompson a fait ce qu’il a pu avec 16 points, 7 rebonds et 8 passes décisives. L’adresse à 3-points des maritimes (14/31) n’aura pas suffi à compenser leur déficit aux rebonds (46 à 30 pour Pau dont 17 offensifs). Pau se donne un peu d’air au classement en mettant fin à sa série de cinq défaites de suite en Jeep ELITE.

Limoges – Orléans : 99-87

Orléans a fait la course en tête une bonne partie de la première mi-temps pour finir avec 2 points d’avance (43-45), puis Limoges a passé la seconde avec un 15-0 dans le troisième quart-temps. Les Orléanais se sont accrochés, mais Miralem Halilovic (27 points, 12 rebonds et 5 passes décisives pour 36 d’évaluation) et Brandon Jefferson (24 points et 9 fautes provoquées pour 26 d’évaluation) étaient bien trop seuls pour lutter face à des Limougeaux efficaces de loin (15/33 à 3-oinpts) et une marque bien répartie : cinq joueurs à 13 points ou plus, avec 20 points pour chacun des snipers que sont Nicolas Lang et Hugo Invernizzi.

Le Mans – Strasbourg : 82-90

Match de séries entre Manceaux et Strasbourgeois. Le Mans passe un 13 à 3 à leurs adversaires du soir en premier quart-temps auquel les Alsaciens répondent par un 24 à 4 (mi-temps : 36-42). Au retour des vestiaires, nouvelle série de la SIG (13 à 2) qui prendra jusqu’à 17 points d’avance sur la période. Le Mans, sous l’impulsion de Brandon Taylor (18 points à 4/6 à 3 points) réagit avec un 11 à 2 à cheval sur les troisième et quatrième quart-temps. La fin de match est tendue, et malgré un rapproché des Sarthois, ce sont bien les visiteurs qui s’imposent. Le meilleur match de Cliff Alexander depuis le début de saison (23 points à 9/10 et 8 rebonds pour 28 d’évaluation) n’aura pas suffi face à des Strasbourgeois qui équilibrent leur bilan (5 victoires et 5 défaites) après 4 victoires de suite. L’arrivée de Scottie Reynolds (6 points et 9 passes décisives) a fait du bien et a notamment libéré Travis Trice (22 points à 6/10 aux tirs, 22 d’évaluation). Si Strasbourg a gagné sa millième rencontre dans l’élite, Le Mans (3 victoires et 7 défaites) s’enfonce.

24 novembre 2019 à 00:49
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
RÉDACTION BEBASKET
Rédaction Bebasket
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.