BETCLIC ÉLITE

DIJON NOUVEAU LEADER, LE MANS ET NANTERRE ENCHAÎNENT, STRASBOURG ET LIMOGES SE REPRENNENT ET ORLÉANS CRAQUE SUR LA FIN

Crédit photo : Sébastien Grasset

Suite aux défaites de l'ASVEL et de Monaco, Dijon, large vainqueur de Roanne, prend la tête de la Jeep ELITE. Derrière, Limoges réintègre le Top 8 à la place d'Orléans, qui s'est incliné sur le fil chez le Champagne Basket, officiellement maintenu en première division.

Après les victoires de Bourg-en-Bresse à Monaco puis de l'Elan Béarnais contre l'Elan Chalon, six matches de Jeep ELITE ont eu lieu ce dimanche soir. Dijon (24 victoires, 7 défaites), qui a largement battu Roanne (96-64), passe devant l'ASVEL (23 victoires, 7 défaites) et Monaco (22 victoires, 7 défaites) en tête du championnat. L'équipe de Laurent Legname s'est envolée dès le deuxième quart-temps (31-15). Dans le dur cette saison, Jaron Johnson a brillé (20 points à 8/11 aux tirs dont 4/5 à 3-points et 4 rebonds pour 20 d'évaluation en 22 minutes). Une fois n'est pas coutume, Robin Ducoté a joué quasiment 19 minutes, confirmant sa très bonne entrée (15 points à 6/8, 3 rebonds et 4 fautes provoquées).

Un peu plus loin au classement, Strasbourg a signé sa 20e victoire de la saison (en 30 rencontres). Après ses deux revers à domicile contre Bourg et Le Mans, la SIG s'est reprise en s'imposant chez l'ESSM Le Portel 80 à 74. Après une entame offensive (26-33 au bout de 10 minutes), l'équipe de Lassi Tuovi a fait la différence dans le troisième quart-temps grâce à sa défense (8 points encaissés). Ils sont ensuite parvenus à rester devant jusqu'au bout.

Excellentes opérations pour Le Mans et Limoges

A la septième place, on retrouve Le Mans (17 victoires, 14 défaites). Avec son beau succès à Strasbourg jeudi, le collectif sarthois a remis ça (127 d'évaluation collective) contre la lanterne rouge Boulazac (98-83). Le MSB a fait l'écart dans le troisième quart-temps. En plus d'Antoine Eïto (20 points à 7/13 aux tirs, 10 passes décisives, 4 rebonds, 6 interceptions et 3 fautes provoquées pour 32 d'évaluation en 36 minutes), Valentin Bigote (18 points à 6/11, 5 rebonds, 3 passes décisives et 4 fautes provoquées pour 20 d'évaluation en 32 minutes) et Terry Tarpey (11 points à 4/6, 9 rebonds, 5 passes décisives, 3 interceptions et 0 balle perdue pour 28 d'évaluation en 29 minutes), le retour de Scott Bamforth (17 points à 7/9 et 5 passes décisives en 22 minutes) a fait du bien.

Limoges complète le podium. Le CSP (17 victoires, 14 défaites) avait besoin de réagir après sa défaite à Pau. Pour la troisième fois de la saison, l'équipe de Mehdy Mary a battu le BCM Gravelines-Dunkerque (87-77) qui lutte pour sa survie dans le championnat. De nouveau responsabilisé, le meneur Speedy Smith a été important (9 points à 3/6, 4 rebonds, 6 passes décisives et 4 fautes provoquées pour 16 d'évaluation en 30 minutes) pour que le Cercle Saint-Pierre parvienne à créer l'écart. Autrement, Nicolas Lang (17 points à 5/13, 4 passes décisives et 5 fautes provoquées) et Jerry Boutsiele (20 points à 9/11 et 3 rebonds en 24 minutes) se sont encore illustrés.

Champagne Basket officiellement maintenu

Si Limoges se retrouve de nouveau dans le Top 8, c'est aussi parce qu'Orléans (17 victoires, 15 défaites) s'est incliné à Châlons-en-Champagne contre le Champagne Basket (75-74). Dans une bonne dynamique, les joueurs de Germain Castano étaient partis pour l'emporter. A 2 minutes 30 de la fin, ils étaient à +9 (65-74) après un panier intérieur de Chima Moneke (24 points à 9/15, 12 rebonds et 5 interceptions pour 31 d'évaluation en 33 minutes). Seulement, ils n'ont plus réussi à marquer alors que Joshiko Saibou plantait à 3-points et que Dominic Waters faisait parler son expérience avec 5 points de suite pour faire passer son équipe devant. Paris Lee (1 point à 0/10 mais 14 passes décisives) manquait la cible sur le dernier tir, permettant aux locaux de l'emporter et de valider leur maintien (13 victoires, 18 défaites) en Jeep ELITE.

Nanterre encore en vie

Si Cholet semble plus compétitif depuis plusieurs semaines, l'équipe d'Erman Kunter (10 victoires, 20 défaites) a encore du mal à valider ses progrès par des victoires. Ce n'est pas passé loin ce dimanche contre Nanterre (83-88). Après deux lancers francs ratés d'Isaïa Cordinier, Gregor Hrovat avait même la balle de la victoire en main. Mais le Slovène a laissé échapper la balle avant de commettre une faute antisportive pour stopper le jeu. Un cafouillage à l'image du dernier quart-temps (18-27) qui a empêché les Maugeois de prendre de l'avance dans la lutte pour le maintien. Pourtant, ils ont fini devant à l'évaluation collective (94 à 92). Mais l'adresse à 3-points retrouvée par les Nanterriens (14/27 ce soir, 3/3 pour Victor Wembanyama, auteur de 11 points) sur cette fin de saison a permis aux joueurs de Pascal Donnadieu d'équilibrer leur bilan (15 victoires, 15 défaites). La qualification en playoffs reste encore possible.

Les résultats du 6 juin 2021 en Jeep ELITE :

  • Monaco vs Bourg-en-Bresse : 86-94
  • Elan Béarnais vs Elan Chalon : 99-86
  • Le Portel vs Strasbourg : 74-80
  • Le Mans vs Boulazac : 98-83
  • Dijon vs Roanne : 96-64
  • Champagne Basket vs Orléans : 75-74
  • Cholet vs Nanterre : 83-88
  • Limoges vs Gravelines-Dunkerque : 87-77
06 juin 2021 à 20:07
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.