JEEP ÉLITE

DIJON SE RELANCE À LEVALLOIS

Alexandre Chassang
Crédit photo : Sébastien Grasset

Ce vendredi pour la 28e journée de Jeep ELITE, Dijon s'est imposé à Levallois (80-89) et se relance après sa défaite de la semaine dernière contre Monaco.

Sous les yeux de Boris Diaw, le futur président des Metropolitans 92, le début de match entre Levallois et Dijon tourne en faveur des locaux (12-6, 5e). La réussite fuit David Holston ou encore Garvin Ware, attendu de pied ferme à Marcel Cerdan pour son retour. Jaron Johsnon, lui, enfile trois paniers à 3-points presque consécutivement. Pas du goût de Julien et d’Holston qui retrouve sa main et distribue pour Chassang auteur d’une bonne rentrée (6 points en 3 minutes). Voilà que la JDA recolle au score (18-18, 8e) puis passe devant à l’issue du 1er quart-temps (18-22, 10e). Levallois s’entête à tirer de loin, en vain (4/13).

L’intérieur bourguignon est décidément en confiance, enchaînant deux nouveaux paniers (il terminera la partie à 19 points), ce qui permet à Dijon de prendre quelques distances (18-26, 11e). Les hommes de Fréderic Fauthoux reviennent au score sur du jeu rapide par l’intermédiaire de David Michineau et Ivan Février (27-28, 14e). Levallois à peine repassé devant suite à un rebond offensif d’Ekene Ibekwe, Alexandre Chassang, encore, provoque la faute avec le panier accordé (29-31, 15e). La rencontre est serrée, Dijon fait parler sa défense et pousse les Franciliens à prendre des tirs au bout de la possession (34-36, 19e). Holston fait le show en fin de quart-temps grâce à un panier à 3-points suite à un joli cross. Roko-Leni Ukic lui répond aussi de 8 mètres presque au buzzer (39-39, 20e).

Dijon solidement accroché à sa 5e place

Le mano à mano continue à la reprise. Rasheed Sulaimon, qui retrouve son ancienne équipe, inscrit 5 points de suite (44-41, 23e) pendant que Ware et Pearson insistent dans la raquette (44-47, 25e). Dijon continue d’être actif en défense et gratte des ballons. Sur demi-terrain, la balle tourne bien pour les hommes de Laurent Legname et concrétise de loin par Jérémy Leloup et Abdoulaye Loum (52-61, 29e). A l’amorce du dernier acte, la Jeanne d’Arc créée un écart (55-65, 30e).

Levallois continue de se heurter à la défense bourguignonne, de quoi agacer Rasheed Sulaimon qui écope d’une faute technique. Sur transition, Leloup, Holston et Chassang enfoncent le clou (60-72, 32e). Les Parisiens n'y sont plus, ne maitrisent plus leurs émotions (5 fautes collectives à 0 en 5 minutes). Seul David Michineau (20 points) score, tente de sonner une éventuelle révolte grâce à son activité. "The wolf" (20 points aussi) inscrit un panier à 3-points avec la faute mais ne converti pas le lancer bonus (76-84, 38e). De quoi plomber le moral des hommes de Frédéric Fauthoux revenu à 5 petits points. Malgré les derniers assauts des locaux, la JDA Dijon s'impose en toute logique à Levallois (80-89) et reste accrochée à sa 5e place. Levallois fait une mauvaise opération en vue d'une qualification pour les playoffs.

À Levallois,

19 avril 2019 à 23:18
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE SANSON
Alexandre Sanson
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching