JEEP ÉLITE

DROITS TV : LE BASKET FRANÇAIS POURSUIT SON CASSE-TÊTE AVEC LES DIFFUSEURS

RMC Sport
Crédit photo : RMC Sport

Arrivé en fin de contrat avec RMC Sport, le basket français cherche son diffuseur pour les prochaines saisons et la crise actuelle n'arrange rien. 

Le basket en France est directement impacté par la crise économique actuelle qui découle de la crise sanitaire du coronavirus. Comme l'explique L'Équipe, le groupe Altice, qui possède le groupe RMC et notamment les chaînes RMC Sport, a annoncé un vaste plan d'économies. Une révélation qui plonge encore davantage le basket français dans le flou concernant son avenir, à la fois sur la plan économique et sur le plan médiatique. 

Des enjeux incontestables

Le contrat télévisuel liant le basket au diffuseur RMC Sport prend fin en même temps que le point final de la saison 2019/20. Et même si Alain Weill, le PDG d'Altice France n'a pas explicitement pointé du doigt le basket comme étant une discipline ciblée par le plan économique prévu par son groupe, le trouble est instauré. Côté économique d'abord, la Ligue Nationale de Basket base la moitié de son budget sur les droits télévisuels de diffusion des rencontres. Côté médiatique ensuite, le basket français risque de perdre un diffuseur qui mettait la discipline en avant, notamment via la chaîne RMC Sport 2. Cette saison a notamment été diffusé la Jeep ELITE, le All-Star Game, la Leaders Cup et la Ligue féminine mais aussi une partie des Coupes d'Europe et la série-documentaire sur l'ASVEL.

Des négociations au point mort

Des négociations entre les deux parties avaient débuté avant l'arrêt des compétitions du fait de la pandémie, comme le révèle L'Équipe, à des montants en deça de ceux de l'accord de 2015, soit 10 millions d'euros par saison. Évidemment, tout cela a été mis à l'arrêt à cause de la situation actuelle, tout comme les diffusions initalement prévues dans le contrat. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle Altice a pris la décision de ne pas verser la seconde partie du paiement à la LNB le 31 mars dernier. 

La Ligue a publiquement fait connaître son mécontentement, sachant que certaines rencontres qui coïncidaient avec ce second paiement ont bel et bien été diffusées, en appuyant sur le fait que les abonnés RMC Sport continuaient de payer leur abonnement. Ces derniers jours, le dossier du réglement non réalisé par le diffuseur serait revenu sur la table, tout comme celui du futur contrat. Si le groupe Altice n'a aucunement l'intention de payer autant que ces dernières années, le basket français espère s'accorder sur un renouvellement de contrat, pour les quatres prochaines saisons, et qui compterait une partie des millions d'euros perdus cette saison. 

D'autres diffuseurs tels que Eurosport et beIN Sports se seraient rapprochés de la LNB, même si l'engouement est loin d'être à son paroxysme. Plus tôt dans l'année, il était également question d'un retour sur Canal+ et de diffusion de rencontres en ligne via une plateforme OTT.

22 mai 2020 à 08:49
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
KILLIAN VÉROVE
Killian Vérove
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.