JEEP ÉLITE

ELAN BÉARNAIS : LAURENT VILA RÉCLAME PLUS D'ENGAGEMENT APRÈS LA DÉFAITE CONTRE DIJON

Laurent Vila
Crédit photo : Sébastien Grasset

Depuis le début de la saison, Laurent Vila réclame plus d'engagement de la part des joueurs de l'Elan Béarnais.

Mardi soir, l'Elan Béarnais n'a pas pas fait le poids contre Dijon au Palais des Sports de Pau. Face à une équipe qui restait sur 11 victoires de suite en Jeep ELITE, les locaux, pourtant enfin au complet (même si Tyrus McGee était diminué à cause d'une béquille), n'ont pas réussi à les inquiéter. La stratégie défensive n'a pas suffit et ils se sont inclinés de 17 points, 81 à 64.

"Comme on pouvait s’en douter, Dijon a maîtrisé le jeu, a reconnu l'entraîneur vaincu, Laurent Vila, après la rencontre*. On a tenté de faire une défense un petit peu particulière par rapport à ce qu’on a l’habitude de faire et c’est vrai que ça a fonctionné au début. Ensuite, l’idée était de ne pas baisser les bras par rapport à ce pari là, par rapport au score. On savait très bien qu’ils avaient cette capacité à se passer la balle correctement, à trouver des shoots à 3-points. Nous, par le biais de cette défense, ça nous permettait d’être solidaires, de rester agressifs sur le tout terrain et de les faire jouer autrement par rapport à leurs habitudes. Globalement sur le plan offensif, même si on laisse beaucoup de tirs à 3-points, quelques drives et de bons pourcentages, on les limite à 81 points. Donc même si on perd le match, ce pari là était intéressant."

"Je pense que les joueurs peuvent faire plus"

De l'autre côté du terrain, l'EBPLO a terminé avec une modeste adresse aux tirs (40%) et seulement 13 passes décisives. Pas suffisant pour tenir tête à la JDA.

"Malheureusement, on joue très mal en attaque, on n’a pas de solutions claires et franches, même si on sait que Dijon a cette capacité à bien défendre. C'est leur identité depuis 4-5 ans. Je pense qu’on aurait pu beaucoup mieux faire, essayer de limiter un peu ce scoring et bien sûr jouer mieux en attaque. Aujourd’hui on était encore une fois en incapacité de produire cela. C’est un peu notre mal face à ces équipes du haut du classement. On a essayé, je sais que le match était particulier par rapport à cette stratégie-là. C’était notre plan, on a fait le point à la mi-temps pour savoir s’il fallait continuer ou pas et tout le monde a adhéré. Au moins, au niveau de ce que l’on voulait faire en équipe, on a tenté mais on n’a pas réussi. Le souci c’est qu’au-delà de ce qu’on fait, que ce soit en défense homme à homme ou en défense de zone, il faut beaucoup plus d’engagement, d’activité et de dureté pour faire des fautes. C’est là où on doit progresser un maximum, cela fut mon message pour l’après match. Encore une fois, il ne s’agit pas de tenter des choses et de parler uniquement basket, il faut y croire et s’engager à 200%. C’est ce que l’on demande à tous les joueurs, quel que soit le sport que l’on fait et le niveau où l’on joue, il faut de l’engagement, et une fois de plus, on ne s’engage pas assez. Même si les joueurs ont l’impression d’être à 100%, je pense qu’ils peuvent faire plus."

Le manque d'un point d'ancrage s'est encore fait sentir pour l'Elan Béarnais.

"Notre souci, c’est qu’on n’a pas d’alternance dans le jeu, on a du tir à 3-points, du drive mais on n’a pas de jeu intérieur. On en a trouvé un peu aujourd’hui avec Petr (Cornélie) mais ce n’est pas assez et il n’est pas relayé. C’est ce que j’attends à ce niveau-là, ça cogite beaucoup mais déjà si on s’engage, on va trouver des solutions."

Après 12 matchs depuis la trêve, les Béarnais vont profiter de leur non qualification pour la Leaders Cup pour faire une pause. Ils reprendront l'entraînement mercredi prochain avant d'affronter Boulazac à Pamiers en match amical, le samedi 22 février. "On s’est déjà donné rendez vous avec des messages forts sur le travail qu’on a à faire, en matière de cohésion et d’engagement", conclut Laurent Vila. Son équipe est 11e de Jeep ELITE avec 9 victoires en 23 rencontres.

*propos retrancris sur elan-bearnais.fr

13 février 2020 à 09:29
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching
Aucun conseil trouvé

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.