JEEP ÉLITE

ELRIC DELORD (LE MANS) : "ON A ÉQUILIBRÉ L’ÉQUIPE CE SOIR"

Elric Delord ASVEL 201718 Sébastien Grasset
Crédit photo : Sébastien Grasset

Elric Delord est revenu sur la victoire du Mans contre Cholet.

Samedi soir, Le Mans a fait la course en tête contre Cholet pour s'imposer 81-75. Un faible écart final qui n'illustre pas la rencontre bien maîtrisée par le MSB qui va mieux avec trois victoires de suite. Elric Delord, entraîneur "par intérim" depuis l'éviction de Dounia Issa le 1er décembre dernier, est revenu sur ce succès.

"On voit bien que l’équipe de Cholet n’est pas cinquième pour rien, a-t-il commenté sur MSB.fr. Il leur manque Chris Horton. Ils sont difficiles à manœuvrer. De manière globale, on a réussi à contrôler le match et, sur la seconde période, on ne prend pas d’éclats. C’était un peu chaud à la fin du match. L’objectif ce soir, c’était de contrôler le rebond, ce qui a été chose faite et on voulait courir. On a bien réussi en première mi-temps, et une peu moins en seconde. On a travaillé toute la semaine. On n’a pas de coupe d’Europe, on se prépare bien. On a un plan de jeu et des plans B ou C, si cela ne se passe pas comme prévu. Je suis très serein sur le match car on avait bien travaillé avant. On n’a plus de blessés, tout le monde est en forme. On a équilibré l’équipe ce soir. On ne force pas grand-chose."

Avec un groupe au complet, Le Mans est clairement plus compétitif.

"Brandon Taylor essaie de faire les meilleurs choix possibles pour les autres, c’est intéressant à cultiver. Antoine Eito est un joueur qui est important pour l’équipe de par son investissement et sa compréhension. Ce soir, cela lui a moins bien réussi mais je ne m’en fais pas. Valentin Bigote, hormis ses shoots à 3-points, il a la particularité d’aller très vite et se faufile comme une anguille. Ce soir, j’avais besoin de taille, je craignais sur les postes arrières de Cholet. C’est tactique et je voulais donner le temps à D.J. Stephens (le joueur étranger non utilisé, NDLR) de revenir, il l’a su assez tôt. C’est un leader, il a un comportement exemplaire, cela facilite le travail."

Quant à savoir si après avoir gagné ses trois premiers matchs en tant qu'entraîneur principal, Elric Delord botte en touche.

"Là où je me sens à l’aide c’est dans le travail journalier avec les joueurs et le staff, c’est passionnant. L’objectif, c’est de gagner le prochain match."

15 décembre 2019 à 08:04
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.