JEEP ÉLITE

ERIC BARTECHEKY : "FRUSTRÉS PUISQU'ON A EU LE MATCH EN MAIN"

Eric Bartecheky Le Mans
Crédit photo : Sébastien Grasset

Eric Bartecheky et Benjamin Sene reviennent sur la courte défaite du BCM Gravelines-Dunkerque à Monaco.

A la fin d'une préparation compliquée, le BCM Gravelines-Dunkerque a pu retrouver de la qualité. Hormis Pape Sy, tous les joueurs étaient présents à l'entraînement avec le retour d'Hamady Ndiaye de Chine (où il était avec le Sénégal pour la Coupe de Monde). Finalement, à Monaco, seul Adonis Thomas, non qualifié, n'a pas joué. Et avec un groupe plus étoffé, l'équipe d'Eric Bartecheky a tenu tête à l'un des favoris pour le titre, l'AS Monaco. Plus que tenu tête puisque le BCM a longtemps été devant. Mais c'est bien la Roca Team qui s'est imposée 67 à 62. De quoi rendre frustré l'entraîneur.

« On est forcément frustrés puisqu'on a eu le match en main. Quand on est au coude à coude, chaque possession vaut de l’or. On a un sentiment partagé : on a été en difficulté sur certaines possessions, peut-être dû à la fatigue avec un manque de rotation. Mais je ne peux m’empêcher d’en parler, il y a quelques coups de sifflet litigieux en fin de match [technique du banc et faute anti-sportive à -3]. Les joueurs ont fait beaucoup d’efforts, il n’y a rien à dire. Mais on a beaucoup de choses à améliorer collectivement. On aurait pu repartir avec la victoire, ça aurait été un gros bonus. Il faut s’appuyer sur ça pour progresser dans le jeu. Malgré tout, on prend que 67 points. »

En l'absence de Pape Sy et de son remplaçant Adonis Thomas, Eric Bartecheky s'est énormément appuyé sur Benjamin Sene (38 minutes de jeu).

« Je me suis bien préparé cet été. Ça n’a pas été problématique de jouer longtemps avec l’absence de Pape Sy. [...] Evidemment qu’on est frustrés. On est encore loin de ce qu’on veut faire, mais on arrive à rester dans le match. On peut le gagner, mais c’est comme ça. On continue à travailler, on a fait qu’une semaine ensemble. Ce qui peut être intéressant, c’est l’intensité qu’on a pu mettre. On arrive à les limiter à 67 points. Le rebond offensif nous a fait très mal, c’est un gros point à régler. Il faut prendre plus soin de la balle et faire des meilleurs choix. »

A Monaco,

22 septembre 2019 à 10:30
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.