JEEP ÉLITE

ET DE DEUX POUR FOS-PROVENCE QUI ENCHAÎNE CONTRE LA JL BOURG

Crédit photo : Sébastien Grasset

Tombeur de Boulazac la semaine dernière, le promu fosséen a enquillé une seconde victoire de rang. Cette fois, c'est la JL Bourg qui a chuté à Parsemain (76-78).

Rémi Giuitta peut souffler. Lui, comme toute la Halle Parsemain, a bien cru que les scénarios cauchemardesques de Cholet et de Le Portel allaient donner naissance à un petit nouveau. Au terme de l'incroyable passage d'Abdoulaye Mbaye, qui a fêté son 30e anniversaire par une flambée offensive inattendue au début du quatrième acte (10 points à 100% en 8 minutes), jamais Fos-Provence n'aurait dû se faire peur de la sorte. L'affaire semblait entendue (67-53, 35e minute). Puis, d'opportunités ratées en lancers-francs manqués, tout s'est déréglé. Jusqu'au sommet de la bêtise, celle de Malik Hairston, auteur d'une faute antisportive sur Arthur Rozenfeld à 10 secondes du buzzer final, alors que la JL Bourg était à -4 (74-78). Mais les Bressans n'ont pas réalisé le hold-up, la dernière tentative primée de Bathiste Tchouaffé manquant la cible. "On ne le méritait pas de toute façon", pestait Savo Vucevic, passablement agacé par la piètre prestation des siens au retour des vestiaires.

Ce dénouement paraissait hautement improbable une vingtaine de minutes auparavant quand Youssou Ndoye faisait la loi dans la raquette (32-42, 21e minute). Le géant sénégalais fut le parfait symbole de cette JL schizophrénique : une première période royale (16 points à 8/10 et 5 rebonds pour 20 d'évaluation), puis une seconde cauchemardesque où on ne le vit plus. Au retour des vestiaires, c'est toute l'attaque burgienne qui sembla complètement déréglée : de violations des 24 secondes en maladresse chronique, la Jeu lâcha complètement le fil de sa rencontre.

Fos, malgré trois intérieurs en moins...

Pire, malgré les efforts de Zack Wright (16 points à 7/8, 8 rebonds et 8 passes décisives), elle fut complètement dominée dans l'envie et l'intensité alors que les BYers étaient hautement diminués. À la suspension de Jordan Aboudou et aux blessures de Tariq Kirksay et Jaraun Burrows faut-il désormais ajouter la commotion cérébrale de Marcus Dove. Vous l'avez compris : sur le papier, la JL Bourg avait toutes les raison de l'emporter. Pensez-vous, trois intérieurs en moins face à la paire Zachery Peacock - Youssou Ndoye... Mais le supplément d'âme était du côté des Provençaux qui ont régné sur les débats dans la raquette, captant 18 rebonds offensifs. Opposé à son ancien club, Pierre Pelos "lui a fait la misère" selon le propre aveu de Savo Vucevic (15 points à 7/12, 9 rebonds et 3 passes décisives), bien secondé par Malik Hairston (18 points à 7/17 et 9 rebonds). Et si Ndoye a sauvé la face statistiquement parlant (31 d'évaluation), son MVP de compère fut lui gêné comme rarement (9 points à 4/12 et 4 d'évaluation).

Grâce à cette deuxième victoire d'affilée dans son antre de Parsemain (78-76), Fos-Provence lance donc véritablement sa saison et sort de la zone rouge avec une longueur d'avance sur Cholet et deux sur Antibes. En revanche, le retour sur terre est violent pour Bourg-en-Bresse. Et la soirée de l'équipe aindinoise peut même être qualifiée de cauchemardesque. La JL va retrouver ses pénates avec, dans ses bagages, une défaite évitable et deux entorses de la cheville (LaMonte Ulmer et Malcolm Cazalon). N'en jetez plus, la coupe est pleine.

À Fos-sur-Mer,

03 novembre 2018 à 22:26
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE LACOSTE
Shooteur d'élite à Marseille.
Alexandre Lacoste
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
14 novembre - 02h15
NBA Extra
14 novembre - 03h00
Denver Nuggets
Houston Rockets
14 novembre - 04h30
Golden State Warriors
Atlanta Hawks
14 novembre - 09h15
Golden State Warriors
Atlanta Hawks
14 novembre - 10h00
Trente
Lyon-Villeurbanne
Coaching