BETCLIC ÉLITE

FACE À LA CRISE, LA LNB ATTEND DES "RÉPONSES DU GOUVERNEMENT" LA SEMAINE PROCHAINE

Crédit photo : Sébastien Grasset

Avant de décider quelle sera son programme pour le mois de décembre, habituellement le plus chargé de la saison régulière, la Ligue Nationale de Basket attend des annonces - "imminentes" selon son président Alain Béral - de la part du gouvernement.

Invité par la chaîne L'Equipe ce samedi en avant-match de la rencontre entre les Metropolitans 92 et JL Bourg, le président de la Ligue Nationale de Basket (LNB) Alain Béral a encore tiré la sonnette d'alarme. L'ancien président de l'Elan Béarnais Pau-Lacq-Orthez s'est dit "accablé de voir des salles vides" car pour lui il s'agit d'un spectacle et que tout spectacle est fait pour les spectateurs.

"On est très inquiets car comme tous les entrepreneurs, les clubs sont inquiets de leur futur. On est très frustrés - et ce n'est la faute de personne si ce n'est de la COVID-19 - car tout ce qu'on a construit depuis très longtemps, sur le modèle, est en train de s'effondrer. Tout est basé sur cette économie du spectateur car il n'y a pas de droits télévisuels. On avait des salles remplies à plus de 85% et aujourd'hui on n'a plus rien donc ça ne durera pas longtemps.

Les clubs vivent sur leur prêt garanti par l'État (PGE) qu'ils ont contracté au premier confinement mais dès l'instant où leur PGE sera épuisé ils n'auront plus de revenus pour payer les joueurs et les coachs qui eux veulent continuer. Nous (la LNB) aussi nous voudrions continuer."

Jusqu'ici, le constat est le même chez les représentants des clubs et des ligues. Reste à savoir désormais ce qui va être fait pour régler le problème, au moins de manière ponctuelle. Des annonces du gouvernement sont prévues selon Alain Béral.

"On discute plusieurs fois par semaine avec le gouvernement, on ne peut pas tout leur demander, faire la quête, ils ne sont pas responsables de la situation sanitaire... On attend des réponses qui vont arriver la semaine prochaine sur ce que le gouvernement peut faire pour les entreprises de sport professionnel pour savoir combien de temps on va tenir avant d'avoir du public. Si on a des aides du gouvernement, c'est pour attendre un peu plus sans public. Car s'il n'y a pas de public au bout, la situation sera la même dans quelques mois."

Les playoffs très probablement modifiés

Quoi qu'il en soit, la LNB traverse une crise sans précédent. "Cette saison est la pire que nous ayons connu alors qu'on pensait que ce serait la précédente et on ne sait pas si tous les clubs vont la finir." Hormis l'idée de poursuivre la saison au sein d'une bulle sanitaire, la LNB réfléchit à plusieurs options, comme la suivante :

"Un championnat concentré entre février et fin juin. On peut jouer au basket plusieurs fois par semaine. On sait que la saison ne pourra pas être conclue comme elle était prévue, avec des playoffs qui ne sont pas envisageables comme ils étaient prévus au départ."

15 novembre 2020 à 13:56
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.