JEEP ÉLITE

FIN DE SÉRIE POUR LIMOGES QUI S'INCLINE À DIJON

Ryan Pearson JDA Dijon
Crédit photo : FOXAEP

La JDA Dijon a réalisé la grosse performance de la soirée en s'imposant à domicile face au CSP Limoges (79-70) qui restait sur six victoires consécutives. 

Restant sur trois défaites de rang, Dijon ne débute pas son match en confiance. En face, la belle circulation de balle limougeaude trouve un Dru Joyce démarqué un mètre derrière la ligne, devant une défense Dijonnaise déjà trop permissive (2-10, 3e). Le retour de Rasheed Sulaimon, auteur de six points en première période amène quelques solutions pour les locaux. Mais ces derniers ne parviennent pas à contenir un Mouhamadou Jaiteh (20 points et 4 rebonds à 8/11 au final) dominateur dans la peinture ce soir. La JDA, empruntée offensivement et en retard en défense, peine à tenir des Limougeauds bien dans leur match. Ryan Pearson sauve toutefois les meubles pour les locaux au buzzer (14-20, 10e).

Si Dijon retrouve un peu de réussite à trois points, le CSP (privé de Brian Conklin) réagit immédiatement avec un grand William Howard (13 points, 3 rebonds et 2 interceptions pour 13 d’évaluation). L'ancien joueur du HTV apporte un peu partout et sa taille gêne considérablement Rion Brown qui ne peut le contenir. Le limougeaud sanctionne ainsi une défense de la JDA peu agressive (24-30, 15e). Bien contenu jusqu'alors, l'axe JFL entre Axel Julien et Jacques Alingué parvient à se trouver par deux fois de rang. Trop peu pour inquiéter les hommes de Kyle Milling qui gèrent le match à leur main, à l’image de ce trois points de Kenny Hayes juste avant le buzzer (33-40, 20e).

Pearson - Sulaimon, duo gagnant

Si le CSP maîtrise ce match sans trop forcer, le retour des vestiaires va être plus compliqué. Peu en vue jusqu’alors, Ryan Pearson va ramener presque seul son équipe en inscrivant six points de rang. Dans un bon soir également Rasheed Sulaimon en contre-attaque va au and one et montre son biceps, à la manière de LeBron James, devant un Palais des Sports qui apprécie (54-51, 27e). Accélérant le jeu, la JDA ne se pose plus de questions en transition, à l’image de J.J Frazier à trois points (64-58, 32e).

Le momentum est clairement Dijonnais. Dans les cordes, Limoges va s'en remettre aux rebonds offensifs et au poignet de William Howard, lequel maintient son équipe en vie après un panier à huit mètres (68-63, 34e). Si perméable en première période, la défense Dijonnaise devient une forteresse, et plus rien ou presque ne passe. Avec le cœur, à l’image de ce ballon arraché par Axel Julien à moins de deux minutes du buzzer, la Jeanne va chercher un succès précieux (79-70). Le Palais des Sports de Dijon exulte.

À la faveur d'une deuxième mi-temps de folie, la JDA renoue avec le succès. Peut- être émoussé par l'accumulation des matchs, le CSP, qui s'était imposé sur le parquet du Partizan Belgrade mercredi, a manqué de jus pour tuer le match après la pause. Au classement, statu quo pour les hommes de Kyle Miling qui restent au second rang derrière Monaco. La Jeanne quant à elle se donne de l'air et recolle au peloton pour les playoffs.  

Vous pouvez retrouver les statistiques complètes en cliquant ici.

Par Victorien Renier, à Dijon,

22 décembre 2017 à 22:16
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
RÉDACTION BEBASKET
Rédaction Bebasket
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.