JEEP ÉLITE

FOS FAIT VENIR LE PIVOT JARVIS VARNADO

Jarvis VARNADO
Crédit photo :

L'ancien intérieur de NBA et d'EuroLeague arrive sur les bords de la Méditerranée afin de remplacer Jaraun Burrows.

Jaraun Burrows bientôt opéré, Jordan Aboudou arrêté et Xavier Gaillou lui aussi prochainement arrêté à cause de sa cheville, Fos Provence cherchait un intérieur et un meneur pour la suite de la saison. Le pivot vient d'être trouvé. Il s'agit de Jarvis Varnado (2,06 m).


Le président Barnes a accueilli aujourd'hui sa nouvelle recrue
(photo : Fos-Provence Basket)

Du haut de ses 30 ans, le natif de Fairfax (Virginie) a déjà un riche parcours derrière lui. Universitaire tout d'abord, sous les couleurs de Mississipi State (2006/10), puisqu'il n'est autre que le meilleur contreur de l'histoire de la NCAA (564 contres), le meilleur contreur sur une saison devant Shaquille O'Neal (170 blocks, contre 157 pour le Shaq) et le seul joueur universitaire de l'histoire avec David Robinson à totaliser 1000 points, 1000 rebonds et 500 contres. De beaux accomplissements qui ont logiquement attiré l'attention des recruteurs de l'Association. Drafté en 51e position par le Heat, Jarvis Varnado est devenu champion NBA avec Miami en 2013. Un titre vécu par procuration puisqu'il n'a disputé que huit rencontres cette saison-là, ne jouant aucune minute lors de la (déjà) légendaire finale contre les Spurs.


Le selfie de bon aloi en 2013

Seulement six matchs cette saison

Trop juste pour la NBA où il n'a vécu que des expériences épisodiques avec Boston, Miam, Chicago et Philadelphie (2,9 points à 58% et 2 rebonds en 37 matchs en carrière), rapidement lassé en D-League où il fut All-Star en 2014, le néo-Fosséen s'est ensuite résolu à faire carrière en Europe. Passé successivement par Sassari, Istanbul BB et Saragosse (où il a défrayé la chronique pour avoir frappé un médecin), il a notamment goûté aux coupes européennes en 2015/16 avec le club italien, brillant plus en EuroCup (12,7 points à 57%, 5,7 rebonds et 0,8 contre) qu'en EuroLeague (9,2 points à 58%, 5,1 rebonds et 0,8 contre en 9 rencontres). S'il a été correct en Liga Endesa l'an dernier (7,7 points à 58% et 5,3 rebonds en 21 matchs), son état de forme actuel interroge puisqu'il n'a pris part à six rencontres de G-League cette saison, en décembre, pour un rendement famélique avec Memphis (2,5 points à 44% et 2 rebonds en 8 minutes de moyenne).

Pour autant, ses qualités physiques et surtout sa dissuasion devraient être complémentaires du scoreur Pierre Pelos ou du rebondeur Marcus Dove. Avec eux trois ainsi que Mamadou Dia, la raquette des BYers tient la route. Reste à trouver un meneur, espérer le retour de Tariq Kirksay et que la suspension de Malik Hairston (6 matchs) soit réduite pour que Fos puisse envisager de sortir de la zone de relégation sur la phase retour.

Avec Alexandre Lacoste,

15 janvier 2019 à 18:39
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.