JEEP ÉLITE

FOS SURPREND BOURG-EN-BRESSE, LIMOGES ENCHAÎNE CONTRE ANTIBES

Crédit photo : Sébastien Grasset

Voici le résumé des cinq rencontres de la soirée pour le compte de la dix-huitième journée de JEEP Élite

  • Monaco - Gravelines-Dunkerque 94-74

C'est une véritable démonstration offensive et collective qu'a offert la Roca Team ce soir. Les Monégasques ont pris la tête dès le premier quart-temps pour ne plus la lacher pendant quarante minutes. Les partenaires de Paul Lacombe (16 points, 5 rebonds, 6 passes et 3 interceptions pour 22 d'évaluation) menaient déjà aisément à la pause (53-30) grâce à une adresse remarquable : 20/30 aux shoots et 18 passes décisives à l'entracte (28 au final).

Les joueurs de Sasa Filipovski ont pu ensuite gérer tranquillement leur avance dans le sillage d'Elmedin Kikanovic (22 points) et Derek Needham (7 points, 9 passes et 4 interceptions pour 16 d'évaluation).  Les maritimes étaient, pour leur part, complètement dépassés malgré la combativité de son meneur feu-follet, Kendall Anhony (21 points). Le BCM a ainsi vu sa série de trois victoires consécutives prendre fin sur le rocher, ce soir. De son côté, Monaco équilibre son bilan (9 victoires - 9 défaites) et se rapproche du top 8.

  • Chalon/Saône - Le Portel 92-70

Bien accrochés d'entrée de jeu, les locaux ont creusé l'écart dans le deuxième quart-temps (27-15) pour venir décrocher leur seconde victoire, seulement, sur les dix derniers matchs. Justin Robinson bien muselé au niveau du scoring (12 points et 9 passes décisives pour 14 d'évaluation), l'Élan s'est alors appuyé sur son secteur intérieur, Juan Palacios (19 ponts et 10 rebonds pour 22 d'évaluation) en tête.

Pourtant habitués aux cartons offensifs, la première attaque du championnat a principalement fondé sa victoire sur une défense solide, alternant une défense individuelle avec quelques passages en zone. Le Portel s'est efforcé à trouver la mire longue distance, en témoigne les 36 tirs tentés derrière l'arc dont douze pour le seul Anthony Hilliard (pour quatre réussis et 14 points au total). Grâce à sa bonne défense, Chalon a pu dérouler son jeu offensif profitant de l'agressivité de Vincent Sanford (16 points). Les joueurs de Jean-Denys Choulet ont finalement été assez peu inquiétés tout au long du match. Ils empochent leur huitième victoire de la saison et prennent deux victoires d'avance sur leur victime du soir. De son côté, l'ESSM n'a toujours pas remporté une seule rencontre à l'extérieur cette saison et voit ses concurrents au maintien se rapprocher dangeureusement.

  • Cholet - Le Mans 70-64

Le Mans était prévenu : Cholet Basket est métamorphosé depuis le retour d'Erman Kunter sur le banc. D'entrée de jeu, ils enchaînent les stops défensifs. Tout aussi déterminés à gagner ce derby des Pays-de-la-Loire, le MSB recolle et passe même devant grâce à Michael Thompson (13 points). S'ensuit un mano-à-mano mais aucune n'équipe n'arrive à prendre l'ascendant malgré les dix-neuf lancers-francs dont les Manceaux ont bénéficié (pour douze convertis).

Dans le money-time, London Perrantes a été particulièrement clutch en inscrivant un gros tir primé. Dans le même temps, les jouurs d'Éric Bartécheky ont peiné à trouver le chemin du cercle (23/58 aux tirs soit 39,7%). CB a donc parfaitement confirmé sa victoire surprise en terre villeurbannaise la semaine dernière.

  • Limoges - Antibes 86-63

Dans la foulée de leur large victoire contre Pau-Lacq-Orthez dans le Clasico, le CSP Limoges a enchaîné une septième victoire consécutive en JEEP Élite contre les Sharks d'Antibes. Pourtant privés de Sekou Doumbouya, Isaiah Miles et Samardo Samuels, les Limougeauds ont fait preuve de sérieux pour se rendre le match facile assez rapidement. Damien Inglis a réalisé une très belle première mi-temps, confirmée dans le second acte. Il termine avec 20 points et 4 rebonds pour 27 d'évaluation.

Devant de dix points (36-26) à la pause, les locaux ont réalisé un dernier quart-temps dominateur pour aggraver le score (31-20). Même si son meneur Jonathan Rousselle a été en difficulté, terminant avec deux petits points pour zéro d'évaluation, la victoire du CSP s'est construite collectivement. Cinq joueurs terminent avec plus de 14 d'évaluation. Derrière Inglis, c'est Dwight Hardy qui a été le plus en vue avec 18 points. Limoges n'a plus perdu en championnat depuis le 24 novembre et a de grandes chances de pouvoir enchaîner en se déplaçant à Fos, le week-end prochain.

Antibes reste pour sa part dernier au classement. Il n'auront pas réussi à faire douter leur adversaire malgré trois joueurs majeurs forfaits. Aigars Skele et Taurean Green sont les deux seuls joueurs au-dessus des dix points avec respectivement 13 et 12 unités.

  • Bourg-en-Bresse - Fos/Mer 75-93

C'est la grosse surprise de cette dix-huitième journée de JEEP Élite ! Fos-Provence a réalisé un match parfait pour mettre fin à une série de cinq défaites de suite. Ils ont démarré très fort d'entrée, en menant 20-33 à la fin du premier quart-temps. Ils n'ont pas relaché la pression les dix minutes suivantes grâce à une adresse rêvée : 10/10 à deux-points et 10/18 derrière la ligne à trois-points à la pause. Ron Lewis (photo) était déjà à 18 points, il terminera la rencontre à 28 points. L'écart était déjà rédhibitoire pour la JL Bourg, menée 31-57 après vingt minutes de jeu.

Mais Maxime Courby (21 points et 5 rebonds pour 23 d'évaluation) a lancé la révolte et a permis à Bourg-en Bresse de revenir à quatorze points à l'entame du dernier quart. Bien trop loins pour des Burgiens dépassés par l'abattage d'Édouard Choquet (16 points et 6 passes pour 24 d'évaluation). Fos-Provence reste relégable mais revient à unc victoire de Cholet et du Portel.

 

Vincent Daheron (avec Théo Quintard à Cholet),

 

26 janvier 2019 à 22:08
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
VINCENT DAHERON
Breton (et fier de l'être) exilé dans le nord pour mes études de journalisme.
Vincent Daheron
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching